Action, Aventure, Drame

Eastern Condors (1987)

Opération suicide

Eastern Condors (1987) de et avec Sammo Hung Kam Bo est un film de guerre où l’action et l’aventure s’invitent pour un cocktail détonant. Ce film est également connu sous le titre anglais Condors Commando.

Alors que la guerre du Vietnam est terminée, les États-Unis y envoie un commando de prisonniers d’origines asiatiques pour détruire un entrepôt d’arme et ainsi éviter qu’il tombe entre les mains des Viêt-Congs. S’ils réussissent cette mission, ils retrouveront la liberté ainsi qu’un joli pactole de 200 000 dollars chacun. En vole, leur mission est annulée. Malheureusement pour eux, ils ont déjà sautés en parachute, prêt à atterrir en territoire ennemi…

Eastern Condors c’est la version HK des Douze Salopards et dans les mains d’un bonhomme comme Sammo Hung, on ne peut que se réjouir. Il offre un film qui se donne les moyens de faire les choses en grand avec un budget conséquent. Si l’intrigue n’est pas bien épaisse sur le papier, Eastern Condors est prétexte à nous offrir de l’action en cascade le tout servit par un casting des plus imposant. On notera, excusez du peu les : Lam Ching Ying, Yuen Biao, Charlie Chin Chiang-Lin, Yuen Woo-Ping, Joyce Mina Godenzi, Ha Chi-Jan, Billy Chow Bei-Lei mais aussi Max Mok Siu-Chung, Wu Ma, Corey Yuen Kwai, Melvin Wong Gam-San, Chin Kar-Lok et encore beaucoup d’autre. Mais malheureusement avec un casting comme celui-ci, tout le monde ne peut exprimer correctement ses talents. Finalement le gros seul bémol d’un métrage qui se veut jouissif du début à la fin. Enfin on pourrait également souligner le fait que certains personnages ne sont pas assez consistants. Ce serait ici l’autre petit bémol, la faute (sans doute) à la version que j’ai vu qui semble être celle qui circule le plus. En effet, plusieurs scènes pour la version internationale auraient été coupées.

Sans ça, Eastern Condors est un film divertissant qui amuse sans temps mort. Un film où le rythme est soutenu entre fusillades et combats martiaux correctement chorégraphiés, entre comédie et drame. Un film qui cumule les références du film de guerre et en particulier de la cinématographie parlant de la guerre du Vietnam. Un film généreux dans tout ce qu’il nous offre. Un film qui n’est rien d’autre qu’un grand moment de cinéma HK et sans doute plus encore.

Fiche du film.

Les Salopards.

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s