Ero'/Porn'

Disco Sex Fever (1980)

riche H cherche JF pr relat. sex.

Dernière mise en scène de John Chan Gung, Disco Sex Fever (1980) est un film d’exploitation érotique typique des seventies, et qui paradoxalement prend place à la date de mort de la musique disco. On y suit George (Kiu Kei), un jeune homme fortuné qui s’adonne aux plaisirs de la chair entre deux scènes de parlotte avec un ami (assistant ?) faisant en sorte de lui organiser des rencontres sexuelles. Les deux comparses trainent notamment leurs guêtres d’un night-club à une boîte de strip-tease…

Il n’y a rien à attendre de l’intrigue d’un Disco Sex Fever. Il n’y en a tout bonnement pas. Si ce n’est de voir un type se taper des filles à longueur de métrage. Une accumulation de scènes de sexe dissimulé et de nudité gratuites qui sont prétextes à surfer sur une tendance commerciale. C’est parfois vulgaire (discours et place de la femme) et humoristique (certaines rencontres). Sans ça, rien de bien terrible dans cette petite production à la réalisation molle et à la musique omniprésente. On pourra toujours s’amuser devant ces séquences de studio lesquelles nous font croire que nous sommes au bord de la mer, et avec couple en plein ébat. Il y a un certain travail de lumière mais pas de montage. Pour le reste, pas grand-chose. Un film d’un autre temps au fantasme divers pour mâle en rut. Que ce soit avec ces filles qui se déshabillent sur la piste de danse que ces plans-culs à trois ou quatre…

Sexploitation sans grand intérêt, Disco Sex Fever vaut sans doute pour ce qu’il existe : le sexe. A noter que ce film pompe allégrement des musiques des années 70. On reconnaitra entre autre un thème musical du film Midnight Express.

disco sex fever_peloche

Fiche du film.

Merci à Toto14 (TV)

Par défaut

4 réflexions sur “Disco Sex Fever (1980)

  1. Non, j’avoue que celui-là Martin, je ne sais pas quelle sève tu veux qu’on en tire, ça fait tout de même exploit’ des égouts sans grande originalité, et blindé de c*l mollasson. Je ne sais comment le chroniquer à son avantage vraiment.😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s