Action, Policier

Le Sens du Devoir (1986)

La Belle, la Brute et le Boulet

Michelle Yeoh, Hiroyuki Sanada et Michael Wong Man-Tak sont le trio gagnant du film d’action Le Sens du Devoir (1986) de David Chung Chi-Man, également connu sous les titres anglais Royal Warriors et In The Line of Duty.

De retour du Japon où l’inspecteur de police de HK, Michelle Yip était en vacance. Cette dernière empêche le détournement d’un avion par deux criminels. Elle est aidée par un ancien policier japonais ainsi qu’un agent de la sécurité. Arrivée à l’aéroport de Hong Kong, ils sont accueillis en héros mais les deux criminels ont deux complices qui comptent bien les venger…

Le Sens du Devoir c’est le Girls with Guns par excellence. Prenez une femme-flic, mettez-y des gunfights, ajoutez des combats ainsi que des explosions et vous avez un film d’action musclé qui nous offre un spectacle exaltant. Le Sens du Devoir c’est un scénario expéditif signé par Tsang Kan-Cheung à l’image des coups portés durant les scènes de combats pieds/poings, chorégraphiées par Hoi Mang. Côté réalisation et montage, ça se tient avec un bon dosage dans les scènes dramatique et la variété de l’action qu’on nous propose. Pour le casting, c’est du tout bon. Michelle Yeoh est en forme, épaulée par un Hiroyuki Sanada qui envoi dur. Quant à Michael Wong… il est l’éternel boulet de service à qui l’on doit tout de même les rares pointes d’humour du film. Les méchants donnent également à voir dans la cruauté dont ils font preuve (génial Pai Ying). On mettra de côté les quelques dialogues qui dominent dans la niaiserie ainsi que sa musique eighties (souvent de mauvais goût). Sans ça, le film se veut époustouflant et ne recule devant rien pour nous arracher une petite larme.

Produit par John Sham Kin-Fun, Le Sens du Devoir est un film d’action sombre qui s’avère impressionnant, tant sur son rythme tenu que la violence de ses combats et de son action. Un bon divertissement.

Une spéciale pour la voiture-tank de Michelle Yeoh. Un grand n’importe quoi qui montre que le cinéma HK est capable de tout, comme de passer de la série B et frôler le Z. Génial.

le sens du devoir_peloche

Fiche du film.

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s