Comédie, Drame

Double Decker (1984)

97

Mis en scène par l’un des réalisateurs de la Nouvelle Vague HK, Double Decker (1984) est le fait de Peter Yung Wai-Chuen. Ce dernier qui additionne les casquettes de scénariste-réalisateur ainsi que celle de producteur signe une comédie dramatique douce-amère.

Jim (Poon Chun-Wai), un tire-au-flanc doublé d’un dragueur invétéré qui a arrêté ses études rêve de travailler dans l’univers de la mode en tant que créateur. Jouant de son sex-appeal, il ne parvient pourtant pas à ouvrir les portes qui seraient synonyme de réussite. En attendant, il traîne avec son meilleur ami, Fatty Fook (Fofo Ma Seung-Ngok) en faisant le tour des boites de nuit et tout en esquivant son ex, Cat (Kara Hui Ying-Hung) dont il apprend qu’elle est enceinte…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn', Policier

Tender Killer (1994)

Le dentiste se rebiffe

Peu d’information circule autour de Tender Killer (1994 ou 1996), un Category 3 dramatico-érotique avec des scènes d’actions. On doit cette production fauchée à Hoh Lok, un tâcheron qui affiche quatre films à son actif dont trois font partie du label interdit.

Parce sa petite-amie a été enlevé, Guan, un dentiste et ancien tueur à gage reprend du service. L’homme (Gam Biu) derrière cet enlèvement ne compte pas s’arrêter là et continu son chantage. Dans son périple, Guan croise la route d’une jeune femme qui a assisté à un meurtre et dont la vie est en danger…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie

Claws of Steel (1993)

Comme un coq en pâte

Connu également comme Last Hero in China, Deadly China Hero ou encore Iron Rooster vs Centipede, Claws of Steel (1993) est écrit et réalisé par Wong Jing. Il emploie Yuen Woo-Ping et Yuen Cheung-Yan (frère du premier) aux commandes des chorégraphies martiales.

Face au succès de son école de kung-fu, Wong Fei Hung (Jet Li Lian-Jie) doit déménager. Avec ses élèves, il emménage dans un quartier populaire, source de luxure. Bientôt, il se retrouve confronté aux enlèvements de jeunes femmes…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Born to Be Wild (1995)

Savage

Avec son premier long-métrage, A Day Without Policeman (1993), Johnny Lee Gwing-Gaai avait déjà pu sonder la noirceur de l’âme humaine, notamment en traitant de la folie. Un thème qu’il reprenait pour son troisième long, le drame policier Born to Be Wild (1995).

A Shenzhen, Kei (Chin Ho), champion national de kung-fu gagne sa vie comme instructeur d’art-martiaux pour le compte des forces de l’ordre. Il y partage une forte amitié avec Chi (Frankie Lam Man-Lung), également policier. Les deux hommes font la connaissance de Miu (Farini Cheung Yui-Ling) et Chung Ching (Lee Lei) dont ils tombent amoureux. Pourtant lors d’une enquête anodine, ils découvrent que leurs petite-amies travaillent comme hôtesses de bar. Se sentant trahi, Chi préfère mettre un terme à sa relation avec Chung Ching. Quant à Kei, il tente de comprendre mais Miu rompt avec lui. Cette rupture entraine alors une remise en cause de l’instructeur de la police…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Drame, Policier

Another Chinese Cop (1996)

Eagle Paw

Comédie dramatique policière, Another Chinese Cop (1996) est le fait du vétéran Lam Yi-Hung.

En Chine, Lee Shu-Pau (Anthony Wong Chau-Sang) et Wa Keung (Elvis Tsui Kam-Kong) sont deux policiers qui enquêtent sur une série d’enlèvements. Elle vise des hommes d’affaires hongkongais. Au fil de leur investigation, Wa Keung soupçonne l’un de ses amis, Tai (Billy Chow Bei-Lei) en couple avec Mindy (Diana Pang Dan), une chanteuse de cabaret et artiste martial hors pair…

Lire la suite

Par défaut
Action, Ero'/Porn', Triade

Dark Street Gigolo (1993)

Du rififi chez les trafiquants d’armes

C’est après avoir vu ce Dark Street Gigolo (1993) plus connu comme A Dancing Boy in Underworld Street alias Black Street que l’on comprend mieux pourquoi Yeung Jing est un tâcheron. C’est lui qui un an plus tard allait réaliser le catastrophique Naked Rose. Tous les maux dont était affublé ce film se retrouvaient un an plus tôt dans ce piètre Category 3 d’action érotique. On y retrouvait quelques noms d’acteurs similaires et une même proportion à l’incohérence.

Kwei (Shing Fui-On) alias Big Cheese est un caïd qui est en affaire avec Chang (Dick Wei, arborant un cache-œil). A cause d’une histoire de trafique d’armes, le premier livre une guerre à un autre caïd, Wei (Melvin Wong Gam-San). Ce dernier entretient une relation avec Wen-Shing (la magnifique Wong Wing-Fong) qui ne supporte plus cette vie aux dangers permanents. Il a une sœur, Wen-Show (la superbe Kathy Gwok Jing-Jun) qui fréquente Hwa (Ken Tong Jan-Yip), un gigolo. Kwei fait enlever Wen-Show pour réaliser un chantage sur Wei. La guerre entre les deux hommes continue de plus belle. D’autant plus que Kwei est trahit par l’un de ses hommes, Hong (Wong Kuen) qui travaille en sous-main pour Chang. Hong en profite pour libérer Wen-Show qui retrouve son frère. De son côté, Wei demande à Hwa de choisir entre sa sœur ou un travail dans son gang. Au grand dam de Wen-Show, Hwa choisit la deuxième option. Hé ouais, notre homme préfère une carrière professionnelle dans le crime que l’amour. En plus, Wen-Show s’en doutait ! En même temps, venant d’un gigolo qu’on ne verra jamais en action… (Pardon, je m’égare). Chang fait alors surface et l’on découvre avec lui le passif qui le lie à Wei…

Lire la suite

Par défaut
Drame, Ero'/Porn', Policier, Triade

The Wild Girls (1993)

Assurance mort

Produit par Luk Bong, The Wild Girls (1993) de Cheung Sek-Lung pourrait être un Category 3 érotique de plus, comme il en abondait aux débuts des années 90. Et effectivement, il est un de ces Cat. III pour adulte mélangeant sexe, intrigue à deux balles et bastons pour clôturer l’ensemble. Mais il y a cette petite chose qui se produit en toute fin…

May (Yeung Kin-Wai) se marie avec Chiu Si Wan (Stuart Ong), un homme d’affaire qui est un joueur invétéré remplit de dette. Ayant les triades sur le dos, il fomente avec Ted (Lee Hin-Ming), son assistant un plan qui consiste à soudoyer de l’argent à son frère médecin, Jo Kwong (Lee Chung-Ling). Sans le savoir, May est au cœur de ce plan et meurt accidentellement. Chiu Si Wan apprend alors de l’exécuteur testamentaire (David Lo Dai-Wai) qu’il n’est pas le bénéficiaire de l’assurance vie de May. C’est sa sœur Tin (Chan Ting) vivant à Macao qui touche l’argent. Le boss des malfrats, Kong (Alan Chui Chung-San) fait enlever Chiu Si Wan. Chiu Si Wan vend la mèche au sujet de sa belle-sœur. Les malfrats enlèvent Tin. Le colocataire de Tin, Charlie (Charlie Cho Cha-Lee) qui s’occupe d’un service de téléphone rose à domicile fait appel à un ami (Michael Chan Wai-Man), un gros bras qui est accessoirement coach dans une salle de musculation. Le petit-ami de Tin, Tony (Jack Wong Wai-Leung) leur prête main forte. Entre temps, Tin s’associe à Kong pour avoir la peau de Chiu Si Wan qui jure qu’il n’a rien à voir dans la mort de May. Mais alors qui ? Qui se cache derrière sa mort ? Oh j’oubliai ! Le frère médecin vit une intrigue secondaire avec une jeune femme plantureuse, Hung (Chun Hung) qui va connaitre quelques misères.

Lire la suite

Par défaut