Epouvante/Horreur, Policier

Corpse Mania (1981)

La maison d’à-côté

Co-scénariste avec Sze-To On, le réalisateur Kuei Chih-Hung faisait de Corpse Mania (1981) un thriller policier empruntant au slasher et au giallo.

Alerté par une forte odeur, le voisinage d’une maison fait appel à la police qui découvre le corps d’une femme en décomposition. La jeune femme était une prostituée de la maison close Zui Hong et dont la liberté avait été acheté quelque temps auparavant par un client cachant son visage, un dénommé Li Zhengyuan (Eric Chan Ga-Kei). L’affaire fait échos à une autre. Un enquêteur de la police, Zhang (Wong Yung) débarque alors pour lever le voile sur ce qui s’apparente à des meurtres. Il fait la connaissance de la matrone, Madame Lan (Tanny Tien Ni) qui révèle que Li Zhengyuan s’est mis en tête d’acheter l’ensemble de ses « filles »…

Production Shaw Brothers (dont la compagnie est en train de vivre ses dernières heures), Corpse Mania nous plonge dans une enquête policière aux teintes horrifiques visant un tueur en série nécrophile, pratiquant des relations sexuelles post-mortem et n’hésitant pas à d’éviscérer toute menace. On parvient à développer un vif intérêt autour de ce déséquilibré. Nous sommes alors en plein dans le fait-divers ragoutant : un désaxé, des meurtres sanglants, des prostituées comme victime, Corpse Mania livre sa panoplie d’effets horrifiques aux accents fantastiques. En bon faiseur de cinéma, Kuei Chih-Hung maintient une atmosphère glauque et angoissante. L’esthétisme est travaillé, photographie (éclairage) et mise en scène (angle) combinées pour offrir un métrage qui fonctionne en nous régalant de moments graphiques et terrifiants. Le seul véritable défaut que l’on pourrait souligner, outre le sur-jeu de certains acteurs, c’est son manque de rythme. Pourtant, il offre à cette histoire « d’amour » étrange une espèce de nonchalance mortifère qui participerait volontiers aux actions dépeintes. C’est à l’image d’une ville qui semble constamment endormie, sans vie apparente. Cette dernière renforce d’ailleurs l’ambiance inquiétante. En cela, les décors sont propices à conférer le trouble qui entoure nos personnages. Aussi, on soulignera les avancées de la police scientifique qui à travers des éléments de la scène de crime et autres autopsies apportent une vision nouvelle à l’enquête policière.

Corpse Mania est un film d’exploitation soigné et gore qui joue son rôle, celui de nous divertir en nous faisant peur. Une sympathique promenade horrifique ensanglantée.

corpse mania_peloche

Fiche du film.

Merci à kilink (DVD)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s