Action, Drame, Ero'/Porn'

Hong Kong Eva (1993)

Where’s Eva ?

Où est Eva ? Là est la question m’sieurs, dames. Point d’Eva dans ce Hong Kong Eva (1993), film de Jeng Kin-Ping qui donnait naissance à une suite la même année. Dans ce dernier, pourtant il y a bel et bien une Eva. Là, j’y pense, serait-ce un jeu de mot qui m’échapperait ? Une référence ? Qu’importe. Cela ne nous empêchera pas de nous pencher sur ce Category 3 dramatico-érotique d’action.

Ann (Lily Lee Lee-Lee) et Betty (Cecilia Yiu Ching-Ching) sont sœurs. Elles ont pour amie Connie (Ga Ling) qui travaille comme agent immobilier et qui n’hésite pas à vendre son corps pour conclure une affaire. Parallèlement, on suit Tong (Lau Siu-Gwan), ex-taulard et père d’une jeune fille qui au cours d’une altercation se voit affronter Frankie (Alan Ng Siu-Hung), un caïd. Tandis que Tong essaie de rester sur le droit chemin pour éviter de replonger, il vient en aide à Ann que Frankie fait chanter pour l’obliger à coucher avec lui. Puis c’est au tour de Betty d’être sauvé des mains de petits voyous par Tong. Les deux jeunes femmes découvrent alors qu’elles ont le même sauveur. Bientôt, c’est au tour de Betty d’être la cible du lubrique Frankie…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Ero'/Porn'

Body Lover (1993)

Double

Category 3 d’action érotique, Body Lover (1993) est le fait de Jeng Kin-Ping.

En Thaïlande, un caïd (Alan Ng Siu-Hung) qui fête son anniversaire voit l’irruption de la police. La fête se transforme en un carnage qui voit Ching (Cecilia Yiu Ching-Ching), la femme policière de Kit (Lau Siu-Gwan) mourir. Ce dernier, abattu poursuit sa mission d’infiltration. Il ne tarde pas à être soupçonné d’être une balance par Fung (Hung Fung), un malfrat en charge du business thaï de son clan hongkongais. Kit parvient à le convaincre de son innocence. Fung l’engage. Il fait alors la connaissance d’une tueuse, Eva (Julie Lee Wa-Yuet) avec qui il fait équipe…

Lire la suite

Par défaut
Epouvante/Horreur, Policier

Corpse Mania (1981)

La maison d’à-côté

Co-scénariste avec Sze-To On, le réalisateur Kuei Chih-Hung faisait de Corpse Mania (1981) un thriller policier empruntant au slasher et au giallo.

Alerté par une forte odeur, le voisinage d’une maison fait appel à la police qui découvre le corps d’une femme en décomposition. La jeune femme était une prostituée de la maison close Zui Hong et dont la liberté avait été acheté quelque temps auparavant par un client cachant son visage, un dénommé Li Zhengyuan (Eric Chan Ga-Kei). L’affaire fait échos à une autre. Un enquêteur de la police, Zhang (Wong Yung) débarque alors pour lever le voile sur ce qui s’apparente à des meurtres. Il fait la connaissance de la matrone, Madame Lan (Tanny Tien Ni) qui révèle que Li Zhengyuan s’est mis en tête d’acheter l’ensemble de ses « filles »…

Lire la suite

Par défaut
Drame, Ero'/Porn', Policier

Suburb Murder (1992)

The Beasts

Drame qui s’inspire d’un fait divers de 1985 qui fit grand bruit dans l’ex-enclave britannique, Suburb Murder (1992) met en scène l’interrogatoire du coupable. A travers plusieurs flash-backs, il revient sur les faits qui ont amené à ce meurtre.

Une joggeuse (Lily Lee Lee-Lee) découvre le corps nu et mutilé d’une jeune femme morte, Tracy (Mélanie King). La police ne tarde pas à mettre la main sur Ching Yau Kang (Lam King-Kong) qui se raconte alors à l’officier Kung (Lin Wai-Kin). Il revient sur son enfance et la maltraitance qu’il subissait de son père (Ku Feng) ainsi que l’abandon par sa mère (Ga Ling). Quelques mois avant les faits qui lui sont reprochés alors qu’il partage une colocation avec une bande d’amis impulsifs, il retrouve Chi (Ng Shui-Ting), son ami d’enfance et tombe amoureux de Kitty (Chung Bik-Wing). Un soir, ils se font agresser…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn'

Rose Sex Killer (1992)

Flower revenge

Category 3 érotique, Rose Sex Killer (1992), dont l’année de production est une estimation est mise en scène par un inconnu. Aucune base de données n’avance d’identité. On y parle bien d’un Cheung Kwok-Keung comme assistant-réalisateur et chorégraphe des scènes d’actions, rien de plus. Qui sait ? N’assumant ce film de piètre qualité, il s’est sans doute caché derrière d’autres fonctions. Trêve de plaisanterie. Ce Cat. III s’inscrit comme un rape and revenge.

Une nuit alors qu’elle fait du camping avec son petit-ami, une jeune femme est violée tour à tour par quatre individus. A leur tête, on reconnait l’acteur Hak Lung (tiens, il ressemble étrangement au moine de Kung Fu CockFighter, ça peut coller, il a bourlingué du côté de Taïwan). Abandonnée par son petit-ami qui se noie dans l’alcool, elle devient hôtesse dans un night-club pour retrouver ses bourreaux d’un soir. Elle découvre que ce sont des gangsters et entreprend de s’entrainer aux maniements des armes. Une fois prête, elle les cible un à un…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn'

Hero Dream (1992)

Ladyboys on fire

Premier film de Lau Siu-Gwan qui a construit essentiellement sa carrière cinématographique comme acteur, Hero Dream (1992) est un Category 3 d’action érotique qui défouraille dans tous les sens. Il est l’archétype même de ces films foutraques qui se veut généreux avec son public. On y retrouve en tête d’affiche les frères Chin. L’ainé, Siu-Ho campe un flic tandis que son cadet, Ka-Lok est un malfrat, trafiquant d’armes à ses heures.

Après une mission dont la principale cible, Lok (Chin Ka-Lok) a fui, Ho (Chin Siu-Ho), policier de son état part en vacances en Thaïlande accompagné de sa petite-amie, Kiki (Carrie Ng Ka-Lai). Cette dernière est enlevée par un gang dont les membres arborent un t-shirt noir. Ils souhaitent récupérer un sac dissimulé dans leurs bagages lors de leur arrivée à l’aéroport. Face à cette situation, Ho est désarmé. Il ne sait comment trouver le fameux sac. Sans le savoir, il est la victime d’une guerre qui voit s’affronter le gang des t-shirt noir et celui mené par Yi (Michiko Nishiwaki), une femme énigmatique dont sa garde est essentiellement composée de transsexuels. Les déambulations de Ho l’amènent jusque dans un bar de prostituées où il retrouve Lok. Il sort défait de leur affrontement. Bientôt, il est contacté par les membres du gang en t-shirt noir pour échanger le sac contre Kiki. Ho, armé débarque alors sur le lieu du rendez-vous, bien décidé à délivrer sa bien-aimée…

Lire la suite

Par défaut
Drame

Nobody’s Hero (1989)

My Heart Knows the Human Mind

Seul film notable de la courte filmographie de Kuk Kok-Leung, Nobody’s Hero (1989) nous entraine dans un Hong-Kong sale et crépusculaire. Autant que puisse se démener Ah Gun (Liu Wai-Hung), personnage principal de ce long-métrage, aucun espoir (ne lui) semble permis. Une certaine malchance lui colle à la peau, à l’image d’une atmosphère des plus poisseuse qui soit.

Lire la suite

Par défaut