Action, Drame, Policier, Triade

City Kids 1989 (1989)

Orphans

Pour enfanter le récit de City Kids 1989 (1989), le producteur Clarence Yip Wai-Chung s’entourait de Jobic Chui Daat-Choh et James Yuen Sai-Sang. Il donnait alors les commandes de la mise en scène à Poon Man-Kit pour réaliser un drame historico-social sur les destins de deux jeune gens.

Alors qu’il n’est encore qu’un bébé, Chow Chor-San/Third fuit la Chine Continentale avec sa famille. Son père, Chow Wing (Wong Chung) est laissé pour mort. Il se retrouve vivre à Hong Kong avec sa tante, Chow Man Sau (Pau Hei-Ching). Enfant, il fait la connaissance de Sas dont le père, Big Skin Chuen (Shing Fui-On) est un malfrat. Une fois jeune adulte, Third (Max Mok Siu-Chung) sort d’un centre de désintoxication et retrouve son ami d’enfance, Sas (Andy Lau Tak-Wah) devenu un petit voyou. Les deux comparses se lancent ensemble dans les affaires…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Comédie, Epouvante/Horreur, Policier

Vampire’s Breakfast (1987)

Happy blood

Acteur de la Shaw Brothers passé par la mise en scène durant les années 80, Wong Chung enfantait avec Vampire’s Breakfast (1987) une comédie horrifique. Il y mettait en scène un vampire-zombie semant le trouble à Hong Kong.

Après le nouvel assassinat d’une jeune femme, le journaliste Piao (Kent Cheng Jak-Si) pense que le meurtrier est un vampire (Simon Wilson). L’enquête de police mené par l’inspecteur Chen (Parkman Wong Pak-Man) refuse catégoriquement cette hypothèse. Durant son investigation, Piao fait la rencontre d’Angie (Emily Chu Bo-Yee) et celui d’un voleur d’auto-radio (Gwaan Chiu-Chung). Il se retrouve alors sur les traces du fameux vampire…

Lire la suite

Par défaut
Drame, Epouvante/Horreur, Fantastique

The Imp (1981)

Les peurs

Troisième long-métrage de Dennis Yu Wan-Kwong qui s’inscrit dans la Nouvelle Vague HK, The Imp (1981) est un thriller surnaturel qu’on pourrait rapprocher aussi bien d’un Rosemary’s Baby de Roman Polanski, tout en pensant au cinéma de Dario Argento ou bien encore de films comme L’Exorciste de William Friedkin et La Malédiction de Richard Donner. Des influences occidentales qui servent bien entendu une vision purement chinoise qui parlera avant tout aux locaux (référence au calendrier chinois, date de naissance, Feng shui et j’en passe).

Keung (Charlie Chin Chiang-Lin) dont la femme, Lan (Dorothy Yu Yee-Ha) est enceinte cherche désespérément un emploi. Alors qu’il se rend à un entretien d’embauche, il apprend qu’un fait divers a eu lieu sur place. Au milieu des badauds, il croise le chemin du cadavre ensanglanté qu’on évacue sur une civière. Le soir venu, des circonstances qui semblent troublantes pointent une annonce d’embauche. Keung devient veilleur de nuit dans un centre commercial. Dès son premier soir de travail, il vit d’étranges phénomènes. Il apprend que l’édifice cache un passé obscur. Il est alors persuadé qu’un esprit hante les lieux, esprit qui semble s’immiscer dans sa vie, celle de sa femme ainsi que le futur bébé qu’ils attendent…

Lire la suite

Par défaut