Drame, Epouvante/Horreur

Marianna (1982)

Tribal

Second et dernier long-métrage mise en scène par Cheuk Ang-Tong, Marianna (1982) est un drame qui voyage entre Hong Kong et les Philippines et qui ne nous épargne aucunes effusions gores.

Lors d’un voyage d’affaires au Philippines, Yu (Chin Han) fait la connaissance de Marianna (Anna Maria), une jeune femme qui échappait alors à une agression. Après avoir passé la nuit à l’hôtel, Marianna s’en va sous la protection d’un proche. De retour à Hong Kong, Yu reprend le cours de sa vie avec Nancy (Sally Yeh Chian-Wen), sa femme et ses deux enfants. Mais après des heurts dont elle est la cause, Marianna fuie son pays et débarque à Hong Kong. Elle y retrouve Yu. Pour aider la jeune femme, il l’engage en tant que domestique. Bientôt, les rivalités tribales atteignent à nouveau la jeune femme…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Aventure

Deadly Island (1994)

… on freeze

Deadly Island (1994) est l’une de ces petites productions de bas étage fait à la va-vite comme il en existe une multitude. Un budget fitness, une intrigue tenant sur un bout de feuille dont on taira la médiocrité des répliques, une mise en scène sans entrain, des prestations plates et dont les rôles sont campés par quelques noms qui viennent cachetonner, en bref une série B d’exploitation donnant le plus souvent dans un ensemble sans saveur, et auquel il est dur d’accrocher de bout en bout.

Chung (Lam Wai) est un trafiquant d’armes chinois dans le collimateur des autorités hongkongaises. Ce dernier doit récupérer des armes qu’il a abandonnées sur une île des Philippines, et où vit une tribu dont les membres sont hostiles. De son côté, Ming (Austin Wai Tin-Chi) est un policier de HK infiltré dans un gang. Il se retrouve à collaborer avec Chung pour mettre la main sur les armes. Les deux hommes sont notamment épaulés par Ray Pang (Mark Cheng Ho-Nam) qui ne tarde pas à tomber amoureux d’Alice, une jeune femme de la tribu…

Lire la suite

Par défaut
Ero'/Porn'

Blood of an Indian Fetish Cult (1984)

Porn ethnic

Eh bien mes aïeux ! Quel film je n’ai pas vu là. Pour de l’obscur c’est de l’obscur. Vous m’excuserez de commencer ainsi mais j’avais besoin de m’exclamer de la sorte. Je pensais voir un film hongkongais et la vérité est tout autre. Encore une production taïwanaise qui se cache en tentant de se vendre comme un pur produit HK. Vous êtes prévenu. Vous aurez beau cherché ici et là sur le net, tous vous le vendent plus ou moins comme étant de l’ancienne colonie britannique. Pour les autres le pays d’origine reste un point d’interrogation ou à quelques rares exceptions, on parle bien d’AV Taiwan. J’oubliai ! Intronisons cette production érotico-porno-fantastique. Je pourrais même enlever le genre associé « érotique ». En effet les actes sexuels n’étant pas simulés, on peut dire qu’il est purement pornographique même s’il y a de temps à autres des scènes plus soft. Ce film taïwanais donc (et non HK) c’est Blood of an Indian Fetish Cult (1984).

Lire la suite

Par défaut