Action, Drame, Triade

Blood Stained Tradewind (1990)

Damier

Dernier film d’une légende de la Shaw Brothers qui s’est notamment illustré dans le wu xia pian, Blood Stained Tradewind (1990) est un film de gangsters signé par Chu Yuan (Chor Yuen).

A Hong Kong, Cheng (Alex Fong Chung-Sun), Xiong (Waise Lee Chi-Hung) et Sophia (Ida Chan Yuk-Lin) sont des amis d’enfance. Les deux premiers appartiennent à la même Triade, la Zhong Yi. Quant à la dernière, elle est la fille du parrain, Oncle Long (Bao Fang). Le gang doit alors faire face à des Yakuza mené par Song Ben (Lam Wai). Tandis qu’ils s’en sortent vainqueurs, Cheng refuse de succéder à Oncle Long qui le banni du clan et propose à sa place Xiong. Ce dernier se marie à Sophia et prend la tête de la Zhong Yi. Quant à Cheng, il part s’installer à Macao où il fait la connaissance de Fang (Carrie Ng Ka-Lai) et dont le frère, Chao (Ng Yuen-Jun) veut la prostituer pour payer ses dettes…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn'

Power of Love (1993)

Héritage mortel

Travaillant jusqu’alors essentiellement comme compositeur pour le cinéma, Simon Leung Chi-Wai mettait en scène comme premier long-métrage Power of Love (1993), un Category 3 qui s’inscrivait dans le registre du thriller érotique.

Jane (Lui Lee) est engagée comme gouvernante chez un riche homme d’affaires, Mr Soong (Gam Biu). Lorsqu’il décède, son fils (Chui Bo-Lun) et sa belle-fille (Rena Otomo) découvrent avec stupeur qu’une grosse partie de la fortune familiale revient à la jeune femme. Il n’en faut pas plus pour qu’ils engagent Gray (Suen Tong), une tueuse. Face à la menace que Jane subit et sous les conseils de son petit-ami Tony (Lam Chak-Ming), un tueur à gage (Siu Yuk-Lung) est également engagé pour éliminer le fils et la belle-fille de Mr Soong…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Triade

Just Heroes (1989)

Back in time

John Woo et Wu Ma sont aux commandes de ce Just Heroes (1989), un actioner prenant place dans le milieu du crime organisé. Surtout, ils réalisaient, avec l’appui de nombreux acteurs de renoms un « film-charité ». L’argent gagné aurait dû être destiné à leur mentor : Chang Cheh, vivant alors dans la pauvreté. L’histoire voudra que le « maître » refuse l’argent qui sera finalement destinée à une association de réalisateurs en devenir.

Lors de l’assassinat de leur boss, les membres d’un clan mafieux tentent de lever le voile sur sa mort. Mais tandis que l’homme désigné par son testament pour lui succéder a pris ses distances avec le crime, c’est une guerre entre malfrats, motivés par les soupçons qui voient le jour…

Lire la suite

Par défaut
Action

The Hellfire Angel (1979)

Looking for diamonds

On retrouve aux manettes de The Hellfire Angel (1979), Lam Gwok-Cheung qui a essentiellement œuvré comme chef opérateur mais avant tout connu comme étant l’un des auteurs du Bruceploitation, Enter the Game of Death (1978). Scénarisé par le futur réalisateur de l’avant-gardiste Rape and Die (1983), Lee Wing-Cheung il mettait alors en scène ce thriller d’action.

Deux malfrats, Hung (Yeung Chak-Lam) et Lin (Wong Yuen-San) se mènent une guerre sans merci pour récupérer des diamants volés qui ont disparu. Cheng Szu (Ma Man-Ngai), une hôtesse de bar est sollicitée par Lin pour lever le voile sur la cache, notamment en retrouvant une jeune femme. Plus elle enquête et plus elle se retrouve au cœur de manigances…

Lire la suite

Par défaut
Action, Triade

Yellow Skin (1985)

Le Chinois se déchaîne

Avec  Yellow Skin (1985), Wong Goon-Hung investi la côte est états-unienne pour livrer son second et dernier long-métrage. Scénariste-réalisateur de ce film de gangsters, il y campe également le rôle principal.

New-York. Après une tentative d’assassinat par un gang d’afro-américain, un caïd asiatique (George Wang Jue) termine gravement blessé. Nin Kwok (Wong Goon-Hung), son fils adoptif qui avait raccroché décide de le venger. Il retrouve son frère adoptif, Nin Wa (Alan Lau Tak-Hoi) qui est de mèche avec des policiers corrompus. Ces derniers veulent que les choses se tassent, une décision que partage Nin Wa qui veut faire passer les affaires avant tout. Mais c’est sans compter sur le caractère désinvolte de Nin Kwok qui part en expédition punitive…

Lire la suite

Par défaut
Action, Policier, Triade

The Longest Nite (1997)

The Longest Nite (1997) de Patrick Yau Tat-Chi : mon AVIS sur M.I.A.

the longest nite_peloche

Fiche du film.

« Je lui [Patrick Yau] ai proposé de réaliser The Odd One Dies sous ma supervision, pour qu’il puisse apprendre le métier. Je suis en quelque sorte son parrain. J’étais sur le plateau tous les jours, je retravaillais le script, je discutais avec les techniciens… Même chose sur The Longest Nite dont le tournage a été assez difficile. » (Johnnie To, HK Orient Extrême Cinéma, N°8, septembre 1998)

Par défaut