Action, Drame, Policier

Wild Search (1989)

Witness

Plus commercial dans sa démarche que sa trilogie « On Fire », Wild Search (1989) de Ringo Lam Ling-Tung est un drame amoureux policier mettant en scène un duo de vedettes.

Alors que l’inspecteur Lau (Chow Yun-Fat) et son escouade interviennent sur une transaction d’armes à feu entre malfrats, une fusillade éclate. Trois des malfrats s’enfuient, laissant une trafiquante morte (Elaine Kam Yin-Ling), pleurée par sa petite fille, Ka-Ka (Chan Cheuk-Yan). Après le drame, Lau retrouve la famille de la petite : son grand-père (Ku Feng) qui refuse d’entendre parler d’elle et sa tante (Cherie Chung Cho-Hung) qui est poussée à aider les enquêteurs…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Ero'/Porn', Triade

Dark Street Gigolo (1993)

Du rififi chez les trafiquants d’armes

C’est après avoir vu ce Dark Street Gigolo (1993) plus connu comme A Dancing Boy in Underworld Street alias Black Street que l’on comprend mieux pourquoi Yeung Jing est un tâcheron. C’est lui qui un an plus tard allait réaliser le catastrophique Naked Rose. Tous les maux dont était affublé ce film se retrouvaient un an plus tôt dans ce piètre Category 3 d’action érotique. On y retrouvait quelques noms d’acteurs similaires et une même proportion à l’incohérence.

Kwei (Shing Fui-On) alias Big Cheese est un caïd qui est en affaire avec Chang (Dick Wei, arborant un cache-œil). A cause d’une histoire de trafique d’armes, le premier livre une guerre à un autre caïd, Wei (Melvin Wong Gam-San). Ce dernier entretient une relation avec Wen-Shing (la magnifique Wong Wing-Fong) qui ne supporte plus cette vie aux dangers permanents. Il a une sœur, Wen-Show (la superbe Kathy Gwok Jing-Jun) qui fréquente Hwa (Ken Tong Jan-Yip), un gigolo. Kwei fait enlever Wen-Show pour réaliser un chantage sur Wei. La guerre entre les deux hommes continue de plus belle. D’autant plus que Kwei est trahit par l’un de ses hommes, Hong (Wong Kuen) qui travaille en sous-main pour Chang. Hong en profite pour libérer Wen-Show qui retrouve son frère. De son côté, Wei demande à Hwa de choisir entre sa sœur ou un travail dans son gang. Au grand dam de Wen-Show, Hwa choisit la deuxième option. Hé ouais, notre homme préfère une carrière professionnelle dans le crime que l’amour. En plus, Wen-Show s’en doutait ! En même temps, venant d’un gigolo qu’on ne verra jamais en action… (Pardon, je m’égare). Chang fait alors surface et l’on découvre avec lui le passif qui le lie à Wei…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Bullet to Survive (1990)

Beware

Clarifions certains points avant d’entrer dans le vif du sujet. L’année de Bullet to Survive oscille entre 1987 et 1990. J’utilise cette dernière année par défaut, m’alignant notamment sur l’estimation faite par le site de données HKMDB. Autre point. Pour ce même HKMDB, le film est classé « Category 3 » avec pour genre « Adult ». Point de nudité ici. A part si les scènes ont été coupées dans la version que j’ai pu voir. A deux moments, on peut supposer que des scènes de lit auraient pu intervenir. Sans ça, sa violence n’est pas plus accrue qu’un film d’action lambda. Quant à son propos, il nous montre des clandestins vietnamiens faisant couler le sang. De là à la classifier ainsi, c’est peu probable. Il n’y a pas de triade qui s’affiche à l’écran, ni de propos politique. Dernier point. Sa durée serait de 90 minutes. Je n’en ai malheureusement vu que 74. Cette « version » qui n’en est pas réellement une en soi semble la plus courante ici et là. La toute fin semble manquante. Je me permettrais un edit le jour où je verrais le film dans son entier. D’ici là…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Fatal Termination (1990)

Il ne fallait pas les énerver…

Fatal Termination (1990) de Andrew Kam Yeung-Wa est un actioner passé à la postérité pour l’une des scènes les plus folles du Cinéma (notez le « c » majuscule). Imaginez une petite fille tenue par les cheveux à l’extérieure d’une voiture à pleine vitesse et… je m’arrête là, tant déjà ce début montre une certaine folie et irresponsabilité. On ne s’y trompe pas. Nous sommes bien dans un film bis qui se mue à mesure qu’il avance en une œuvre d’un sadisme fou.

Un trafic d’armes de guerre voit des terroristes (des gweilos grimés avec keffieh et agal sur la tête !), un malfrat (Phillip Ko Fei également producteur) ainsi qu’un responsable des douanes (Robin Shou Wan-Bo) collaborer ensemble. Un policier « à l’américaine » (Simon Yam Tat-Wah) qui traque un terroriste soupçonne l’aéroport d’être une plaque tournante. Menacés, les malfrats et les douaniers corrompus éliminent un témoin gênant. Ce dernier est le beau-frère d’une femme (Moon Lee Choi-Fung) dont le mari est également policier (Ray Liu Leung-Wai)…

Lire la suite

Par défaut