Drame

Queen of Temple Street (1990)

Madame

Second film de Lawrence Ah Mon, Queen of Temple Street (1990) est un drame social dans lequel nous suivons le quotidien d’une maison close. L’établissement a pour tenancière Wah (Sylvia Chang Ai-Chia). Cette dernière entretien une relation houleuse avec sa fille, Yan (Rain Lau Yuk-Chui) dont elle apprend qu’elle est hôtesse dans un night-club. La première tente de lui faire prendre conscience de son erreur, en prenant en exemple sa propre histoire. Tandis que la deuxième, insouciante désire connaître l’identité de son vrai père…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

Death Duel (1977)

Sous les apparences

Avec Death Duel (1977), Chu Yuan (également scénariste) met en scène pour la première fois dans les rôles principaux Derek Yee Tung-Sing et Candice Yu On-On, deux étoiles montantes de la Shaw Brothers, et ce, à grand renfort de stars pour les épauler.

Un artiste martial de renom surnommé « Le Troisième Maître » fuit une vie faite de défis et de combat. Il se fait oublier en se faisant passer pour un homme ordinaire. Très vite, son passé le rattrape alors qu’il tombe amoureux d’une prostituée…

Lire la suite

Par défaut
Triade

Casino (1998)

To be a real hero

On peut imaginer qu’en voyant  le Casino (1995) de Martin Scorsese, le chef de la triade 14K de Macao, Wan Kuok-koi alias « Broken Tooth » voulait donner sa propre version des choses. Ni une, ni deux, il engage alors Henry Fong Ping pour qu’ils coproduisent ensemble un film tout à sa gloire. Pseudo-biopic inspiré plus ou moins de faits réels, Casino (1998) de Billy Tang Hin-Shing met en scène Simon Yam Tat-Wah sous les traits de Wan Chi Gui surnommé « Giant Wan ». Valeur montante de la pègre locale, ce dernier se raconte à une journaliste (Kenix Kwok Hoh-Ying). Il lui parle de ses débuts de petit malfrat, épaulé par son comparse Liu (Alex Fong Chung-Sun), de ses relations avec la police (campé par Kent Cheng Jak-Si) et des échelons qu’il a gravi pour s’imposer comme le « patron » de Macao…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Drame, Epouvante/Horreur, Fantastique

Evil Cat (1987)

9 vies

Dans la courte filmographie de Dennis Yu Wan-Kwong (huit films à son actif), le genre horrifique prédomine. Il s’illustrait déjà pour sa première réalisation avec le film d’exploitation The Beasts (1980), œuvre horrico-gore fortement inspiré du cinéma bis états-unien. Avec Evil Cat (1987), le producteur de pièces maîtresses du cinéma hongkongais comme Coolie Killer (1982) et Nomad (1982) nous offrait une comédie horrico-fantastique dans laquelle s’illustrait Liu Chia-Liang en maître taoïste.

La famille Cheung lutte depuis des générations contre un chat démoniaque. Alors que ce dernier est réveillé après des travaux de chantier, l’héritier direct (Liu Chia-Liang) qui est atteint d’un cancer se met en quête de l’éliminer. Pour se faire, il est aidé du chauffeur d’un riche homme d’affaire, Ah Long (Mark Cheng Ho-Nam)…

Lire la suite

Par défaut