Action, Drame

Danger of the Wedding (1993)

Sang larmes pistolet ombre / Mariage à pistolet de sang déchire tirs ombre (google trad’ qui traduit et résume assez bien l’incohérence de l’histoire)

Ouah. Que celui ou celle qui a tout compris à Danger of the Wedding (1993) n’hésite pas à s’arrêter en caisse ou m’alpaguer dans les rayons pour m’affranchir sur certains points. Mao Chiang-Pang, le scénariste-réalisateur nous pond-là une pépite bien foutraque au récit confus. Cette production fauchée qui semble taïwanaise est un film d’action dramatique au montage hasardeux. Dur alors d’en faire un résumé précis voire un pitch clair et net.

Au début (seulement), nous assistons à un concours de kung-fu qui voit deux clans s’affronter pour récupérer une épée (Dragon sword qu’elle s’appelle) haut-perchée. Wu Ma (qu’on ne verra plus par la suite) s’affiche-là comme l’arbitre du match où deux types s’affrontent (et dont l’un cache son visage avec un chapeau). Et puis, arrive la fin, il y a des flash-backs et puis de Chine, on se retrouve à Hong Kong (beaucoup de plans de HK pour montrer que l’action se passe bien à HK).

Tan-Lon (?) quitte donc sa Chine continentale (et sa copine, Lee Yuet-Sin) pour Hong Kong. Là, il aide Hai (Hak Lung) qui est en train de se battre avec trois sales types. Tan-Lon et Hai deviennent des amis à la vie à la mort. Hai présente sa sœur (Yeung Man-Huen) à son nouveau frère d’arme. Cette dernière, également experte en kung-fu semble tomber amoureuse de Tan-Lon. D’ailleurs, il semble que ce dernier ne soit pas non plus insensible au charme de la sœur de son nouveau pote. Là-dessus, pas mal de scènes de cabaret et de membres de gangs pas content (Chung Fat, d’un côté et Tai Bo, de l’autre), sans oublier une espèce de détective (Peter Chan Lung) qui recherche un dénommé « Buffalo ». Bref. On ne comprend pas tout.

Les scènes de cabaret, c’est parce que Hai est amoureux de la chanteuse (? Plutôt mignonne et inconnue) et n’ose lui offrir des fleurs. Tan-Lon se fera l’entremetteur et un rapprochement se réalisera, baigné dans de courtes scènes de combats. Sans ça, on ne sait pas très bien de quelle façon Hai et Tan-Lon gagnent leur vie mais apparemment ils font des mécontents dans les rangs mafieux (une arnaque ?). L’une des branches malfrate reçoit, entre autre ses ordres d’une jeune femme énigmatique (? Jolie et inconnue, même si j’ai le sentiment de l’avoir déjà vue dans une autre production, j’ai cherché, pas trouvé). Elle porte admirablement le costume masculin deux pièces avec cravate. En gros l’histoire, c’est plus ou moins celle-ci. Sinon, il y a bien Karel Wong Chi-Yeung qui y traine mais j’ai du mal à comprendre à quoi il sert.

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Return to Action (1990)

Action 123

Co-écrit par Kirk Wong Chi-Keung, Return to Action (1990) est la septième et dernière réalisation mise en scène par l’une des icônes de la Shaw Brothers : Chen Kuan-Tai. Si ce dernier est surtout connu comme acteur, il a également endossé quelques casquettes diverses et variées au sein de l’industrie.

En couple avec Joey (Rosamund Kwan Chi-Lam), Wan (Alex Man Chi-Leung) est un officier de police de HK qui doit faire équipe avec Tam (Eliza Yue Chi-Wai) d’Interpol. Cette dernière enquête sur une compagnie qu’elle suspecte de trafic de drogue. Une compagnie que Wan connait bien pour avoir déjà enquêté à son sujet, d’autant plus que son beau-frère, Hwa (Mark Cheng Ho-Nam) y travaille. Protégé par sa sœur qui a peur de voir la santé de leur père (Chen Kuan-Tai) se détériorer, Hwa parvient à déjouer les plans de la police tout en continuant à collaborer avec son patron, Mad Man (Shing Fui-On) qui s’adonne à ses petits trafics…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier, Triade

A Fiery Family (1989)

Affair

Touche à tout du cinéma hongkongais, Wilson Tong Wai-Shing, spécialiste des arts-martiaux mettait en scène avec A Fiery Family (1989) un film d’action mélangeant le kung-fu pian et l’Heroic Bloodshed.

Après un contrat qu’il a exécuté, Koo (Norman Chu Siu-Keung) est incarcéré. A sa sortie de prison, il décide de commencer une nouvelle vie. Il retrouve son frère Pang (Gwan Lai-Git), devenu un petit caïd ainsi que sa sœur, Ming (Che Ling) et son beau-frère, Wei (Gordon Liu Chia-Hui). Ces derniers à la tête d’une petite entreprise croulent sous les dettes qui obligent Koo à reprendre du service dans l’univers criminel. Parallèlement, Pang se met à dos Tai Kuen (Richard Cheung Kuen). Ce dernier est l’ancien boss de Koo qui l’avait trahi avant son passage en prison sans que celui-ci le sache…

Lire la suite

Par défaut
Action, Policier

Beauty Investigator (1993)

Les deux kickeuses et la gaffeuse

Ce Beauty Investigator (1993) de Lee Tso-Nam, également connu comme Beauty Inspectors (titre vidéo US) est la version du VCD édité par Universe. Il existe une version uncut édité par Tai Seng, montrant Sophia Crawford en train de prendre une douche, scène qui classifia le film en Category 3.*

Feng (Moon Lee Choi-Fung) et Grace (Gam Chi-Gei) sont deux policières qui se font passer pour des hôtesses dans un night-club. Elles tentent d’arrêter un maniaque sexuel qui est à l’origine de trois meurtres de prostituées. Durant leur mission, elle découvre que le propriétaire du night-club, Bee (Choi Jeong-Il) est en réalité un trafiquant d’armes. Il a engagé Yamamoto, une tueuse japonaise (Yukari Oshima) pour l’aider à prendre la tête de son organisation. Parallèlement, il s’est mis à dos des trafiquants japonais qui désire se venger d’une affaire qui a mal tourné. Feng et Grace se lancent alors dans l’arrestation de tout ce petit monde. Elles sont motivées à se faire bien voir de leur hiérarchie, incarné par l’Officier Wong (Melvin Wong Gam-San) qui les a dans son collimateur…

Lire la suite

Par défaut