Drame, Ero'/Porn'

Girls in the Hood (1995)

Lost girls

Premier long-métrage d’Alan Lo Shun-Chuen, Girls in the Hood (1995) met en scène une bande de filles des rues qui vivent au jour le jour.

Joey (Emma Leung Yuen-Man) erre seule au Hong Kong Cultural Centre, lieu de rendez-vous des jeunes. Un soir, elle fait la connaissance de Brainless (Chow Oi-Ling), Black Girl (Hung Siu-Wan) et Linn (Chan Hau-Ching), une bande d’amies marginales. A travers elles, Joey découvre le monde interlope d’une jeunesse sans repère, entre drogue, sexe rémunéré et violence…

Lire la suite

Par défaut
Action, Ero'/Porn', Policier

Naked Killer (1992)

Basic instinct

Produit et écrit par Wong Jing, Naked Killer (1992) est mise en scène par l’un de ses collaborateurs, Clarence Ford. Ce dernier relate l’histoire de tueuses à gages sur fond de romances.

Tinam (Simon Yan Tat-Wah) est un policier qui enquête sur une série de meurtres. Elle vise tous des hommes dont la particularité est qu’ils se retrouvent castrés. Il ne tarde pas à faire la connaissance de Kitty (Chingmy Yau Suk-Ching), une jeune femme qui le fait passer pour son petit-ami devant son père. Alors que ce dernier se fait tuer, Kitty décide de le venger. Recherchée, elle est recueillie par Cindy (Yiu Wai). Après lui avoir fournie une nouvelle identité, elle l’initie alors à l’art de tuer jusqu’au jour où Princess (Carrie Ng Ka-Lai), une ancienne élève refait surface…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

Peace Hotel (1995)

Havre

Produit par John Woo, Peace Hotel (1995) est le premier long-métrage de Wa Ka-Fai, également scénariste. Avec sa caméra, il investit un hôtel qui accueille essentiellement des brigands…

Après la mort de sa femme, un tueur (Chow Yun-Fat) décide de se retirer des affaires et d’ouvrir un hôtel dans lequel toute personne en fuite pourrait se réfugier, et ce, sans crainte d’y être traqué. Un jour, Lam Ling (Cecilia Yip Tung), une jeune femme s’y cache d’un gang qui veut sa peau. Les malfrats sont bien décidés à la débusquer…

Lire la suite

Par défaut
Triade

Secret Signs (1993)

Society

Qui est Jim Choi Ji-Ming ? Il est le producteur d’une poignée de films, quatre pour être exact dont Secret Signs (1993) fait partie et pour lequel il aurait contribué au scénario. Ce film de triade était la dernière production de cet homme d’affaires en tout genre (sauna, karaoké,…) qui confia les commandes au cinéaste Dick Cho Kin-Nam. Dernière production ? En effet, l’homme qui était notamment l’agent de Jet Li devait mourir abattu de quatre balles dans la tête.

Alors que l’industrie cinématographique de Hong Kong est sous la menace toujours plus croissante des Triades, une équipe de cinéma décide de voyager dans plusieurs pays où cette mafia est implantée. Elle interviewe alors des policiers ainsi que des malfrats. L’un d’eux, incognito, officiant aux Pays-Bas se raconte… nous découvrons alors l’arrivée de Kam (Max Mok Siu-Chung) et de sa famille qui fuit la Chine continentale pour Hong Kong. Alors qu’ils traversent la mer avec un bateau gonflable, Kam est l’unique survivant. Il est recueilli par un cousin (Terrence Fok Shui-Wa) qui appartient à un gang et qu’il ne tarde pas à épauler…

Lire la suite

Par défaut
Comédie, Drame, Triade

Passion 1995 (1995)

Loves stories

Comédie dramatique nous plongeant dans plusieurs histoires d’amours, Passion 1995 (1995) de Clarence Ford est une comédie dramatique où punks, gangsters, monsieur Tout-le-Monde, flics et prostituée se retrouvent…

Dragon (Wong Hei), un voyou et Tina (Christy Chung Lai-Tai), jeune femme excentrique filent le parfait amour. Cette dernière mène une vie mouvementée et croise alors le chemin de Dick (Simon Yam Tat-Wah), débarqué de San Francisco. Il souhaite retrouver sa petite-amie dont il n’a plus de nouvelle. Lorsqu’il se rend à son adresse, il apprend de Gucci (Teresa Mak Ga-Kei) qu’elle n’habite plus là. Désemparé, il la recherche désespérément mais à son insu, il se retrouve impliqué dans une histoire de trafic de drogue qui touche Tina…

Lire la suite

Par défaut
Action, Aventure, Comédie, Fantastique

Ten Brothers (1995)

Le bracelet

Habitué aux comédies, Lee Lik-Chi réalisait logiquement ce Ten Brothers (1995), une comédie d’arts-martiaux un peu folle où se succèdent une pléthore de personnages hauts en couleur. Le film commence ainsi : des enfants demandent à un ancien, l’acteur Sek Kin de leur raconter une histoire. Alors on s’assoit autour de Sek Kin et on écoute…

Chan Ta-Ha (Kenny Bee) est un joueur invétéré marié à Chan Wai-Leung (Sharla Cheung Man). Ils héritent d’un terrain et découvrent dans leur champ attenant un bracelet de perles magiques qui ont un pouvoir. Un seigneur de guerre, le général Hu (Elvis Tsui Kam-Kong) qui a vent des choses miraculeuses qui se produit dans leur champ fait arrêter Chan Ta-Ha. Après avoir ingurgité une partie des perles, ce dernier enfante cinq gamins qui prennent Hu pour leur père. De son côté, Chan Wai-Leung qui a avalé les autres perles donnent également naissance à cinq enfants. Avec leur aide, elle décide de libérer son mari emprisonné…

Lire la suite

Par défaut