Action, Comédie, Fantastique

Happy Partner (1993)

Road of hell

Comédie fantastique d’action, Happy Partner (1993) est le fait de Do Hoi-Sang, éphémère cinéaste ayant œuvré sur trois longs-métrages, et accessoirement sur un quatrième comme producteur.

Yin (Chin Siu-Ho) vit avec Kwang (Charlie Cho Cha-Lee), son oncle. Il travaille comme homme de main pour Tanakawa (Hung Fung), notamment mêlé à une transaction illégale liée à des circuits de téléguidages pour missiles. Tandis qu’un gang rivale tente de s’accaparer des circuits, Tanakawa fait également face à son passé sous les traits d’un fantôme qui cherche à se venger. Quant à Yin, il croise la route d’une pickpocket (Rachel Lee Lai-Chun) sévissant en binôme…

Lire la suite

Par défaut
Action, Epouvante/Horreur, Fantastique, Policier

Robo Vampire (1988)

Mûles

Dans le registre, « c’est quoi ce film ? », Robo Vampire (1988) se pose là. On sait tout ou presque de ce film d’action de série B qui semble être un mélange de plusieurs péloches. On sait surtout qu’il est mis en scène par Joe Livingstone (pas le joueur de football anglais, non), pseudonyme qu’on a souvent alloué à Godfrey Ho Jeung-Keung voire de Joseph Lai San-Lun (n’empêche c’est Nanarland qui sait). En même temps, c’est une production de la Filmark et lorsqu’on voit le nom du producteur Tomas Tang Kaak-Yan au générique, on sait à quoi s’en tenir en matière de film rafistolé et complètement nawak.

L’histoire ? Ou plutôt les histoires ? En vrac, on assiste à un sombre récit de trafic de drogue. En mission, un agent des narcotiques se fait tuer. Ce dernier est ramené à la vie en tant que robot. Mi-homme mi-machine, il tente d’alpaguer les trafiquants. Le centre des opérations ? Le Triangle d’or où d’autres policiers tentent d’aller au bout de leur enquête. Au milieu de tout ça, une jeune femme blonde enlevée, un fantôme amoureux d’un vampire, un exorciste en mode l’Île du docteur Moreau, de la dope cachée dans le bide d’un buffle…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier, Triade

Champion Operation (1986)

Guerre de gangs à HK

Champion Operation (1986) est un film d’action méconnu qui s’inscrit dans un sous-genre que John Woo fit sien, l’Heroic Bloodshed. Ce dernier se révéla au public comme étant le chantre de ce style de film, poussant toujours plus loin la surenchère de coups de feu et de corps criblés de balles. Pourtant, quelques mois avant son A Better Tomorrow, le film qui nous intéresse ici offrait déjà ce pourquoi un John Woo fit sa renommée. On y découvrait alors un film policier et de gangsters à la violence exacerbée, où la pyrotechnie se mêlait aisément à des gunfights sanglants.

Hong Kong. Un gang constitué de mainlanders livre une guerre acharnée à un gang local. Au milieu de ce conflit, la police tente de stopper ces effusions de sang jusqu’à ce qu’elle soit elle-même entrainée dans cette affrontement…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Fantastique, Policier

Who Cares (1991)

La perle

Who Cares (1991) de Max Lee Chiu-Jin qui livrait alors son dernier long-métrage est un joyeux fourre-tout qui mélange les genres. D’un film d’épouvante fantastique, il passe par le film policier ainsi que la comédie, le tout mélangé au film d’action. Tout un programme !

Une bande de profanateurs de tombe vole une perle maintenue dans la bouche d’un Gyonshi. Ce dernier est libéré et prend la fuite. Parallèlement, une équipe de la police menée par Sibelle Hu Hui-Zhong et Kara Hui Ying-Hung tente d’alpaguer des trafiquants d’arts. Un trafic qui est notamment mené par le gweilo Dan Mintz. Un trafic dont profite le marchand d’art Charlie Cho Cha-Lee et dont un malfrat collectionneur richissime, Dick Wei est leur principal acheteur. Dick Wei vient à récupérer la perle et doit faire face au Gyonshi qui attaque toute personne qui a touché ce fameux trésor…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn'

The Pearl of Oriental (1992)

Sex, fight & bizness

Category 3 érotico-dramatique ponctué de quelques scènes d’action, The Pearl of Oriental (1992), également connu comme Naked Assassins de Chan Jun-Tak nous plonge au sein d’une machination financière.

Entre Macao et HK, Tony (Kent Tong Jan-Yip) approche Sandra (Chan Wing-Chi), la fille de Helen Lo, une femme d’affaire (Rena Otomo) et ancienne pianiste de renom. Il sort avec la première et séduit la deuxième. Il agit pour le compte de Chiu (Melvin Wong Gam-San), un homme qui veut réaliser une opération financière pour s’accaparer la société de Helen Lo. Sandra ne tarde pas à découvrir la trahison de Tony avec sa mère. Des photos circulent et mettent à mal la respectabilité d’Helen. Sandra, désespérée devient hôtesse de charme et se prostitue. Cette publicité entérine les affaires de sa mère alors qu’on découvre le véritable visage de Tony…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Bullet to Survive (1990)

Beware

Clarifions certains points avant d’entrer dans le vif du sujet. L’année de Bullet to Survive oscille entre 1987 et 1990. J’utilise cette dernière année par défaut, m’alignant notamment sur l’estimation faite par le site de données HKMDB. Autre point. Pour ce même HKMDB, le film est classé « Category 3 » avec pour genre « Adult ». Point de nudité ici. A part si les scènes ont été coupées dans la version que j’ai pu voir. A deux moments, on peut supposer que des scènes de lit auraient pu intervenir. Sans ça, sa violence n’est pas plus accrue qu’un film d’action lambda. Quant à son propos, il nous montre des clandestins vietnamiens faisant couler le sang. De là à la classifier ainsi, c’est peu probable. Il n’y a pas de triade qui s’affiche à l’écran, ni de propos politique. Dernier point. Sa durée serait de 90 minutes. Je n’en ai malheureusement vu que 74. Cette « version » qui n’en est pas réellement une en soi semble la plus courante ici et là. La toute fin semble manquante. Je me permettrais un edit le jour où je verrais le film dans son entier. D’ici là…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Fatal Termination (1990)

Il ne fallait pas les énerver…

Fatal Termination (1990) de Andrew Kam Yeung-Wa est un actioner passé à la postérité pour l’une des scènes les plus folles du Cinéma (notez le « c » majuscule). Imaginez une petite fille tenue par les cheveux à l’extérieure d’une voiture à pleine vitesse et… je m’arrête là, tant déjà ce début montre une certaine folie et irresponsabilité. On ne s’y trompe pas. Nous sommes bien dans un film bis qui se mue à mesure qu’il avance en une œuvre d’un sadisme fou.

Un trafic d’armes de guerre voit des terroristes (des gweilos grimés avec keffieh et agal sur la tête !), un malfrat (Phillip Ko Fei également producteur) ainsi qu’un responsable des douanes (Robin Shou Wan-Bo) collaborer ensemble. Un policier « à l’américaine » (Simon Yam Tat-Wah) qui traque un terroriste soupçonne l’aéroport d’être une plaque tournante. Menacés, les malfrats et les douaniers corrompus éliminent un témoin gênant. Ce dernier est le beau-frère d’une femme (Moon Lee Choi-Fung) dont le mari est également policier (Ray Liu Leung-Wai)…

Lire la suite

Par défaut