Epouvante/Horreur, Ero'/Porn', Fantastique

The Eternal Evil of Asia (1995)

Wizard’s revenge

The Eternal Evil of Asia (1995), film d’horreur fantastique à la nudité présente. Ce dernier est le fait du scénariste-réalisateur Cash Chin Man-Kei qui faisait de cette œuvre « déviante » une production classée Category 3.

Un homme (Bobby Au-Yeung Tsan-Wah) tue famille et voisins avant de se donner la mort. Ce fait-divers aurait pu en être un parmi tant d’autres. Sauf que cet homme, A Naam revenait depuis peu de Thaïlande. Il y avait passé un séjour avec ses amis Bon (Chan Kwok-Bong), A Kong (Elvis Tsui Kam-Kong) et Kent (Ng Shui-Ting) pour le futur mariage de l’un d’entre eux. Le futur marié, Bon est fiancée à la jolie May (Ellen Chan Nga-Lun), une coiffeuse dont l’une de ses clientes, Mei (Lily Chung Su-Wai) est une sorcière thaïlandaise. Un jour qu’elle a rendez-vous, cette dernière débusque un esprit et apprend à May qu’elle est en danger…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Comédie, Fantastique

Ghostly Vixen (1990)

Virgin boys born at 10 O’clock

Comédie fantastique loufoque, Ghostly Vixen (1990) est le fait de Wellson Chin Sing-Wai.

Thaïlande. Un démon (Amy Yip Ji-Mei) doit sucer le sperme de cent puceaux nés à dix heure pour devenir immortelle. C’est sans compter sur le sorcier Miu (Shing Fui-On) qui, armé de son épée tente de l’anéantir. Tandis qu’il arrive à la blesser, Miu est arrêté par la police. Le démon se retrouve embarquer à HK, prête à sucer le sperme des deux derniers puceaux qui lui manquent à son tableau de chasse. Elle croise le chemin de Sau Yan (Nat Chan Pak-Cheung), vierge de son état qui ne parvient à conclure avec aucune fille, alors même qu’il est destiné à Lumy (Sandra Ng Kwun-Yu), une villageoise au physique repoussant…

Lire la suite

Par défaut
Ero'/Porn', Fantastique

Just Love (1992)

Tower

Category 3 pour adulte à ranger dans le film érotique fantastique, Just Love (1992) est le fait de Lam Yi-Hung, très actif en cette année 92 et dans le « label interdit ».

A une époque lointaine, un jeune homme se fait piéger par une jeune femme qui s’avère être un serpent. Un sorcier (Yeung Chak-Lam) aux pouvoirs magiques parvient à contrer cette entité et l’enferme dans une tour miniature. De nos jours, une jeune femme (Chan Pooi-Kei) arrive du passé par une brèche spatio-temporelle. Elle est poursuivie par le sorcier qui veut l’éradiquer. Cette dernière parvient à s’enfuir et croise le chemin d’une hongkongaise (Yau Yuk-Yue) qui ressemble à sa servante…

Lire la suite

Par défaut
Epouvante/Horreur

Red Spell Spells Red (1983)

Mondo Bornéo

Unique mise en scène de Titus Ho Wing-Lam, Red Spell Spells Red (1983) est un film d’horreur qui nous entraine entre Hong Kong, Malacca et Bornéo. On y suit une équipe de reporter (composée notamment de Ga Lung et Kent Tong Jan-Yip) qui réalise un documentaire sur une sorcière qui fut assassinée et enfermée dans un tombeau. Les journalistes découvrent son cercueil et le profanent pour alimenter leur reportage. Ils ne le savent pas encore mais ils viennent de libérer son esprit maléfique qui ne tardera pas à les frapper un à un…

Lire la suite

Par défaut
Ero'/Porn'

Blood of an Indian Fetish Cult (1984)

Porn ethnic

Eh bien mes aïeux ! Quel film je n’ai pas vu là. Pour de l’obscur c’est de l’obscur. Vous m’excuserez de commencer ainsi mais j’avais besoin de m’exclamer de la sorte. Je pensais voir un film hongkongais et la vérité est tout autre. Encore une production taïwanaise qui se cache en tentant de se vendre comme un pur produit HK. Vous êtes prévenu. Vous aurez beau cherché ici et là sur le net, tous vous le vendent plus ou moins comme étant de l’ancienne colonie britannique. Pour les autres le pays d’origine reste un point d’interrogation ou à quelques rares exceptions, on parle bien d’AV Taiwan. J’oubliai ! Intronisons cette production érotico-porno-fantastique. Je pourrais même enlever le genre associé « érotique ». En effet les actes sexuels n’étant pas simulés, on peut dire qu’il est purement pornographique même s’il y a de temps à autres des scènes plus soft. Ce film taïwanais donc (et non HK) c’est Blood of an Indian Fetish Cult (1984).

Lire la suite

Par défaut