Comédie, Drame

Double Decker (1984)

97

Mis en scène par l’un des réalisateurs de la Nouvelle Vague HK, Double Decker (1984) est le fait de Peter Yung Wai-Chuen. Ce dernier qui additionne les casquettes de scénariste-réalisateur ainsi que celle de producteur signe une comédie dramatique douce-amère.

Jim (Poon Chun-Wai), un tire-au-flanc doublé d’un dragueur invétéré qui a arrêté ses études rêve de travailler dans l’univers de la mode en tant que créateur. Jouant de son sex-appeal, il ne parvient pourtant pas à ouvrir les portes qui seraient synonyme de réussite. En attendant, il traîne avec son meilleur ami, Fatty Fook (Fofo Ma Seung-Ngok) en faisant le tour des boites de nuit et tout en esquivant son ex, Cat (Kara Hui Ying-Hung) dont il apprend qu’elle est enceinte…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Comédie, Ero'/Porn'

Key to Fortune (1992)

Investigation

Écrit et réalisé par Otto Chan Juk-Tiu, Key to Fortune (1992) nous fait entrer de plein pied dans l’univers de la prostitution. Faux documentaire ? Docufiction ? Difficile de qualifier ce Category 3 qui semble aussi bien mettre en scène de véritables entretiens d’acteurs de ce secteur professionnel que de réaliser des séquences fictives, retraçant notamment des anecdotes.

Par l’entremise de ce brave James Wong Jim et de Cheng Wai-Ga, nous découvrons tous les aspects de l’industrie du sexe. Le premier, avec sa bonhomie commune nous présente les thèmes abordés. Quant à la deuxième, elle va au devant des souteneurs et autres gagneuses pour récolter leurs confidences.

Lire la suite

Par défaut
Comédie, Ero'/Porn'

Stooges in Tokyo (1991)

Godfather who preaches to us about sex

Category 3 érotico-comique, Stooges in Tokyo (1991) est le fait du touche-à-tout Simon Yip Fai-Wong. Il réunissait à l’écran un trio de personnages qui allait enfanter une série de films aux aspirations lubriques.

Chung (James Wong Jim), Koo (Tommy Wong Kwong-Leung) et Yeung (Timothy Zao) sont collègues et amis. Ils travaillent dans une société qui vient de réaliser un partenariat avec une entreprise japonaise. Ils sont envoyés par leur direction au Japon. Ils y découvrent alors une chose qui les anime : les femmes !

Lire la suite

Par défaut
Drame

Silent Love (1986)

Pickpocket

Produit par Sammo Hung Kam-Bo, Silent Love (1986) est le fait de David Chiang Da-Wei. L’ex-acteur de la Shaw Brothers mettait alors en scène une comédie dramatique à tendance sociale.

Heung Gite (Season Ma Si-San) est une jeune muette qui avec ses trois acolytes sourds-muets vivent en tant que pickpockets. A la sortie de prison de leur ami Leopard (Ronald Wong Ban), ils reprennent leur activité de groupe et font connaissance avec Kelly (Lau Ching-Wan). Ce dernier sort également de prison et vient à défendre Heung Gite face à un gang de voyous qui s’en prennent constamment à la petite bande d’amis.

Lire la suite

Par défaut
Comédie, Ero'/Porn'

James Wong in Japan & Korea (1992)

Lets go prostitution

James Wong Jim c’est un monstre sacré ! Au-delà du fait qu’il se soit illustré comme ayant été l’un des grands compositeurs de l’industrie cinématographique hongkongaise (mais aussi télévisuelle) et qu’il ait campé accessoirement quelques rôles, il est cet homme au centre de ce documentaire fictif qu’est James Wong in Japan & Korea (1992). Ce faux documentaire de Simon Yip Fai-Wong permet à James Wong, sous les traits de Chung Kwok Sing de se mettre en scène lui et ses deux acolytes qu’il prend sous son aile (son frère, l’acteur Tommy Wong Kwong-Leung et Timothy Zao). L’homme se raconte face caméra. Il narre aux spectateurs ses péripéties avec la gente féminines et en particulier les prostituées. Un régale qui se joue comme une comédie à tendance érotique, classé en Category 3.

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

The Security (1981)

Tirelire & Calibres

Cheuk Ang-Tong également connu sous le nom de Pak Tong Cheuk (à qui l’on doit de nombreuse publication comme son livre Hong Kong New Wave Cinema, 1978-2000) signe avec The Security (1981) son premier long-métrage. Ce film s’inscrit alors dans la nouvelle vague hongkongaise, mouvement portée par une génération qui souhaitait sortir d’une industrie cinématographique sclérosée.

Lire la suite

Par défaut