Drame, Ero'/Porn'

Hong Kong Gigolo (1990)

Men buy

Après avoir traité l’univers des accompagnatrices dans Call Girl ’88 (1988), David Lam Tak-Luk signait avec Hong Kong Gigolo (1990) une incursion fictionnelle dans la prostitution masculine.

Wai (Simon Yam Tat-Wah), Horse (Alex Man Chi-Leung) et Joe (Mark Cheng Ho-Nam) sont trois gigolos qui travaillent pour Maria (Petrina Fung Bo-Bo), propriétaire d’un bar. Ils cachent tous leur condition à leur proche. Wai dont la sœur, Ming (Meg Lam Kin-Ming) est policière a essentiellement une clientèle vieillissante. Plus âgé dans le métier et père d’un enfant, Horse accumule les dettes, surtout il doit faire face à son ex-femme qui compte vivre à l’étranger avec son nouvel époux et souhaite donc emmener son fils. Accessoirement, il a été le mentor de Wai. Quant à l’athlétique Joe, il sort avec Susan, une universitaire qui doit suivre ses parents au Canada. Ces derniers s’opposent à la relation qu’entretient leur fille. Tandis que Wai est harcelé par le supérieur homosexuel de Ming, Horse tente d’obtenir par tous les moyens la garde de son fils ; Joe est approché par le mari de l’une de ses clientes qui désire demander le divorce sans n’avoir rien à payer…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Policier

Bullet to Survive (1990)

Beware

Clarifions certains points avant d’entrer dans le vif du sujet. L’année de Bullet to Survive oscille entre 1987 et 1990. J’utilise cette dernière année par défaut, m’alignant notamment sur l’estimation faite par le site de données HKMDB. Autre point. Pour ce même HKMDB, le film est classé « Category 3 » avec pour genre « Adult ». Point de nudité ici. A part si les scènes ont été coupées dans la version que j’ai pu voir. A deux moments, on peut supposer que des scènes de lit auraient pu intervenir. Sans ça, sa violence n’est pas plus accrue qu’un film d’action lambda. Quant à son propos, il nous montre des clandestins vietnamiens faisant couler le sang. De là à la classifier ainsi, c’est peu probable. Il n’y a pas de triade qui s’affiche à l’écran, ni de propos politique. Dernier point. Sa durée serait de 90 minutes. Je n’en ai malheureusement vu que 74. Cette « version » qui n’en est pas réellement une en soi semble la plus courante ici et là. La toute fin semble manquante. Je me permettrais un edit le jour où je verrais le film dans son entier. D’ici là…

Lire la suite

Par défaut