Action, Policier

Murders Made to Order (1993)

Scorpion’s return

Film d’action policier signé par Lee Kwok-Laap, Murders Made to Order (1993) est la suite de son premier long-métrage qui avait pour titre Sting of the Scorpion (1992), déjà produit par Chua Lam et chorégraphié par Chan Fei Lit (qui s’adjoint les services de Bruce Law Lai-Yin dans le film qui nous intéresse ici).

Chi (Maggie Siu Mei-Kei) est une policière qui sous l’impulsion de l’Inspecteur Cheng Hui (Lester Chan Chit-Man) reprend du service. Elle doit se faire passer pour Gigi, une prostituée et infiltrer un réseau d’assassin. En effet, un gang entraine et utilise des call-girls pour en faire des tueuses dont il se débarrasse par la suite. Chi/Gigi parvient alors à entrer en contact avec Shih Lung (Waise Lee Chi-Hung), un malfrat…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Comédie, Fantastique

Ghost for Sale (1991)

Ghostbusters

Dernier long-métrage de Guy Lai Ying-Chau, Ghost for Sale (1991) est une comédie fantastique où l’on suit une agence de chasseurs de fantôme.

Shui (Shing Fui-On) est à la tête d’une petite entreprise dont l’activité est de chasser des fantômes. Essentiellement motivé par l’appât du gain, il a sous ses ordres Oi Oi (Ricky Hui Koon-Ying) qui utilise tous les artefacts des prêtres taoïste, Qing (Wilson Lam Jun-Yin) qui use de nouvelles technologies ainsi que Shella (Sheila Chan Suk-Laan) qui fait plus ou moins office de secrétaire et femme à tout faire. Ils sont diligentés par Mr Cha (Charlie Cho Cha-Lee), bras droit d’un responsable de parc d’attraction en perte de vitesse. Leur mission est de retrouver deux cadavres hantés afin qu’ils deviennent l’attraction principale…

Lire la suite

Par défaut
Action, Policier, Triade

The Longest Nite (1997)

The Longest Nite (1997) de Patrick Yau Tat-Chi : mon AVIS sur M.I.A.

the longest nite_peloche

Fiche du film.

« Je lui [Patrick Yau] ai proposé de réaliser The Odd One Dies sous ma supervision, pour qu’il puisse apprendre le métier. Je suis en quelque sorte son parrain. J’étais sur le plateau tous les jours, je retravaillais le script, je discutais avec les techniciens… Même chose sur The Longest Nite dont le tournage a été assez difficile. » (Johnnie To, HK Orient Extrême Cinéma, N°8, septembre 1998)

Par défaut