Action, Aventure, Comédie

It’s a Drink ! It’s a Bomb ! (1985)

La canette de racinette explosive

David Chung Chi-Man qui officia essentiellement comme directeur de la photographie pour des films aussi divers que The Secret (1979) et de Coolie Killer (1982) signait avec It’s a Drink ! It’s a Bomb ! (1985) son deuxième long-métrage, une comédie romantique aux teintes policières. Sur un scénario de Tsang Kan-Cheung à qui l’on doit notamment ceux de Royal Warriors (1986, du même réalisateur) et Nobody’s Hero (1989), cette production de Sammo Hung Kam-Bo également connu sous le titre Christmas Romance mettait en scène un trio, témoin d’un meurtre. Ce trio devait alors faire face à un duo de tueur à la recherche d’une bombe.

Avant qu’elle n’atterrisse dans les mains de terroristes japonais (Eddy Ko Hung et Elvis Tsui Kam-Kong), une bombe dissimulée dans une canette de soda Sarsae est volée par l’expert qui l’a construite, Ronnie (Liu Kai-Chi). Ce dernier prend la fuite et rencontre sur son chemin trois personnes : Bobo Lam qui rentre chez lui en scooter (George Lam Chi-Cheung), un chauffeur de taxi, Lion Head qui rêve de devenir policier (John Sham Kin-Fun) et Cat (Maggie Cheung Man-Yuk) une jeune femme qui rentre tranquillement chez elle à vélo. Tous les trois vont être témoins du meurtre de l’expert en explosif. Le trio est alors pris en chasse, sans savoir qu’un policier (Lau Kong) est complice des terroristes…

Lire la suite

Par défaut
Epouvante/Horreur

In Between Loves (1989)

Lam Kor-wan spirit

Voilà un petit film sympathique qui mélange les genres en alliant comédie et horreur. In Between Loves (1989) de Allan Fung Yi-Chin (Crazy Games, 1985) a la trempe d’un thriller qui sait être à la fois léger et dur. Un thriller qui sait nous faire rire et frémir. Il jouit surtout d’une ambiance qui parvient à nous immerger par son aspect bon enfant pour enfin nous emprisonner et ainsi nous transporter dans ces pointes horrifiques. Au-delà de son immersion, la grosse réussite de ce film reste les nombreux retournements de situation savamment utilisés. Si la mise en scène juste tient le bon rythme et que le montage s’avère par moment judicieux, il y a un travail d’écriture indéniable dont l’acteur principal Alfred Cheung Kin-Ting participe comme co-scénariste. Ce dernier joue un chauffeur de taxi amoureux d’une présentatrice télé (Maggie Cheung Man-Yuk). Cet amour à la limite de la déviance obsessionnelle va révéler aux grands jours des assassinats que la presse relais…

Lire la suite

Par défaut