Action, Comédie, Fantastique

Happy Partner (1993)

Road of hell

Comédie fantastique d’action, Happy Partner (1993) est le fait de Do Hoi-Sang, éphémère cinéaste ayant œuvré sur trois longs-métrages, et accessoirement sur un quatrième comme producteur.

Yin (Chin Siu-Ho) vit avec Kwang (Charlie Cho Cha-Lee), son oncle. Il travaille comme homme de main pour Tanakawa (Hung Fung), notamment mêlé à une transaction illégale liée à des circuits de téléguidages pour missiles. Tandis qu’un gang rivale tente de s’accaparer des circuits, Tanakawa fait également face à son passé sous les traits d’un fantôme qui cherche à se venger. Quant à Yin, il croise la route d’une pickpocket (Rachel Lee Lai-Chun) sévissant en binôme…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Policier

The Log (1996)

« Who knows what’ll happen next year ! »

Co-écrit par Lu Bing, scénariste initié à l’univers policier The Log (1996) narre l’histoire de trois flics plongés tour à tour dans la tourmente. Derek Chiu Sung-Kei met en scène ce polar prenant place la veille de 1997.

31 décembre 1996. Dixon (Michael Wong Man-Tak) est un officier de police expéditif qui s’adonne corps et âme à son métier. Il a sous ses ordres Gump (Kent Cheng Jak-Si), un ancien dont la femme (Cher Yeung Suet-Yee) lui reproche ses absences du cocon familial. Quant à Jerry (Jerry Lamb Hiu-Fung), il est un jeune policier en uniforme qui profite de sa situation pour draguer de jeunes femmes. Tandis que le dernier jour de l’année file, Dixon affronte une prise d’otage qui tourne mal, Gump arrive à un point de non-retour avec sa femme et Jerry intervient dans une rixe entre bandes rivales…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Drame, Policier

Arrest the Restless (1992)

Teddy Boy

Après son diptyque Lee Rock (1991), Lawrence Ah Mon voyage à nouveau dans le passé pour poser l’action d’Arrest the Restless (1992) dans les sixties. Il y signe une comédie dramatique prenant en toile de fond de jeunes délinquants en marge de l’univers des triades.

Dans les années 60, le sergent Lam (Charles Heung Wah-Keung, à se demander s’il n’interprète pas le même personnage que dans Lee Rock II) tente d’arrêter Sam (Eddie Ng Kwok-Ging), jeune malfrat qui est notamment suspecté de viol et qui s’avère être le fils d’un riche homme d’affaire (Joe Cheung Tung-Cho). Mais Lam se retrouve face au refus catégorique de sa hiérarchie et d’un collègue, Ngan Tung (Paul Chun Pui). Il découvre qu’une certaine forme de corruption existe et ne tarde pas à être muté à la brigade des mineurs. Une fois muté, son chemin croise celui de Teddy (Leslie Cheung Kwok-Wing), une petite frappe en conflit avec Sam et sa bande. Lam voit une occasion de stopper les agissements de Sam, tandis que ce dernier et ses acolytes s’attaquent aux proches de Teddy…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Bullet to Survive (1990)

Beware

Clarifions certains points avant d’entrer dans le vif du sujet. L’année de Bullet to Survive oscille entre 1987 et 1990. J’utilise cette dernière année par défaut, m’alignant notamment sur l’estimation faite par le site de données HKMDB. Autre point. Pour ce même HKMDB, le film est classé « Category 3 » avec pour genre « Adult ». Point de nudité ici. A part si les scènes ont été coupées dans la version que j’ai pu voir. A deux moments, on peut supposer que des scènes de lit auraient pu intervenir. Sans ça, sa violence n’est pas plus accrue qu’un film d’action lambda. Quant à son propos, il nous montre des clandestins vietnamiens faisant couler le sang. De là à la classifier ainsi, c’est peu probable. Il n’y a pas de triade qui s’affiche à l’écran, ni de propos politique. Dernier point. Sa durée serait de 90 minutes. Je n’en ai malheureusement vu que 74. Cette « version » qui n’en est pas réellement une en soi semble la plus courante ici et là. La toute fin semble manquante. Je me permettrais un edit le jour où je verrais le film dans son entier. D’ici là…

Lire la suite

Par défaut