Comédie, Epouvante/Horreur, Fantastique

The Musical Vampire (1992)

Eclipse

Comédie avec vampire chinois, The Musical Vampire (1992) est le fait de Wilson Tong Wai-Shing. Ce dernier employait une variante du Gyonshi puisque le mort-vivant a la particularité de ne pas être sauteur.

Disciple d’un prêtre taoïste (Stanley Fung Sui-Fan) qui contrôle les Gyonshi, Ah Hoo (Dickson Lee Ga-Sing) doit promener l’un d’eux. Sur son chemin, il fait la connaissance d’une jeune femme, Chu-Chu (Rachel Lee Lai-Chun) mais surtout, il se fait voler le Gyonshi par trois individus. Ces derniers le vendent à un scientifique français (James M. Crockett) qui pratique des expériences sur le corps humain. Après l’injection de certaines substances, le Gyonshi se réveille plus fort et tue toute personne se trouvant sur son passage…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Drame, Ero'/Porn'

The Sinful Adulteress (1974)

Le piège

Tout d’abord, je me suis toujours demandé si The Sinful Adulteress (1974) de Ho Meng-Hua n’était pas un remake, celui de The Adulteress (1963), film qu’il co-réalisait alors avec Li Han-Hsiang. Un parallèle est peut-être à chercher mais n’ayant pas vu ce dernier se sera pour plus tard. En attendant, parlons de cette production pour adulte à la sauce Shaw Brothers…

Mariée à un riche homme d’affaire plus âgé qu’elle, Meina (Chen Ping, aux multiples perruques) souffre en silence. En effet, son mari, Bocheng (Wang Hsieh) ne parvient à la satisfaire sexuellement. Il est atteint d’une forme d’impuissance qui s’avère même dangereuse pour sa santé. Dans le domaine familial, Meina ne tarde pas à faire la connaissance de Zhiqiang (Richard Chan Chun), un nouvel employé. Obnubilée par son physique, la jeune femme tombe dans ses bras avant de se rétracter. Peu après, elle découvre que sa belle-fille, Shanshan (Lau Wai-Ling) a une liaison avec lui…

Lire la suite

Par défaut
Action

The Hellfire Angel (1979)

Looking for diamonds

On retrouve aux manettes de The Hellfire Angel (1979), Lam Gwok-Cheung qui a essentiellement œuvré comme chef opérateur mais avant tout connu comme étant l’un des auteurs du Bruceploitation, Enter the Game of Death (1978). Scénarisé par le futur réalisateur de l’avant-gardiste Rape and Die (1983), Lee Wing-Cheung il mettait alors en scène ce thriller d’action.

Deux malfrats, Hung (Yeung Chak-Lam) et Lin (Wong Yuen-San) se mènent une guerre sans merci pour récupérer des diamants volés qui ont disparu. Cheng Szu (Ma Man-Ngai), une hôtesse de bar est sollicitée par Lin pour lever le voile sur la cache, notamment en retrouvant une jeune femme. Plus elle enquête et plus elle se retrouve au cœur de manigances…

Lire la suite

Par défaut
Action, Triade

Killer’s Romance (1990)

God save the gunz…

Killer’s Romance (1990) serait un film basé sur le manga de Crying Freeman… il y a quelques années, j’ai vu l’animé. Par contre, je n’ai jamais lu le manga. Et cette version à la sauce Phillip Ko Fei (co-scénariste avec Tam Neng) m’interpelle. Je n’ai pas vu le rapport avec le matériel original (me basant donc sur l’animé), et du coup, il y a quelque chose qui m’échappe là-dedans. Peu importe. Nous sommes là pour assister à un film d’action dans une veine Bullet Ballet.

On y suit alors Jeffrey (Simon Yam Tat-Wah) qui règle ses comptes à coup de pistolet automatique. Alors qu’il abat un malfrat vieillissant, il est surpris par Paula (Joey Wong Cho-Yin) qui le photographie (Ah oui ! Ça ressemble à Crying Freeman). Ils deviennent alors des cibles qu’on tente d’éliminer…

Lire la suite

Par défaut
Drame, Epouvante/Horreur, Fantastique

The Bedevilled (1975)

Justice

Morceau d’horreur fantastique produit par la Golden Harvest, The Bedevilled (1975) de Lo Wei, également scénariste est un film en costume. On y retrouve l’actrice japonaise Ike Reiko qui jouit d’une petite réputation au Pays du Soleil Levant notamment pour ses Pinku eiga.

Dans un village reculé, le fils d’une famille influente viole Cheng Niang (Ike Reiko), la femme d’un tenancier, Tseng Chia Chu (James Tin Jun). Ce dernier découvre le corps sans vie du violeur dans sa propre chambre, sans trace de sa femme. Il est alors arrêté et passe en jugement. Le magistrat Tang (O Chun-Hung) qui a des soucis d’argent le condamne à mort sous la pression de la famille influente. Alors qu’il est pris de remords, Tsang doit faire face au fantôme de Tseng…

Lire la suite

Par défaut
Policier, Triade

It Takes Two to Mingle (1990)

He shoots straight

It Takes Two to Mingle (aka Take Two to Mingle, 1990) de Dick Cho Kin-Nam est un film policier qui met en scène Danny Lee Sau-Yin dans la peau d’un flic, le détective Lee qui ne recule devant rien. Ce dernier retrouve sa sœur (Fennie Yuen Kit-Ying) partie faire des études à l’étranger. Elle lui présente KK (Lam King-Kong) dont elle est amoureuse. Le jeune homme s’avère être le fils d’un membre (Wu Ma) haut placé du crime organisé. Lee s’oppose alors à leur union tout en interférant dans les affaires du mafieux. Il ne tarde pas à traquer deux malfrats (Ricky Yi Fan-Wai et Lam Wai) travaillant pour lui.

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Ero'/Porn'

Mini-Skirt Gang (1974)

Sexy pickpockets

Film d’exploitation faussement érotique, Mini-Skirt Gang (1974) de Lui Kei (également scénariste et acteur) met en scène une bande de pickpockets composée de jeunes et jolies jeunes femmes qui jouent de leur charme. Ces dernières vont alors grossir leur rang à travers certaines rencontres mais aussi affronter une bande de proxénète. Ce petit monde qui cible particulièrement les touristes est mené par l’actrice danoise Birte Tove. Elle s’illustra notamment dans trois films hongkongais (dont celui-ci), tous sous l’égide de la Shaw Brothers. Elle partage l’affiche avec les actrices Chen Ping et Nancy Leung Laan-Si ainsi que les acteurs To Siu-Ming (célébrissime bigleux) et le tout jeune Ngaai Dik dans son premier rôle sur grand écran.

Lire la suite

Par défaut