Action

Paris Killers (1974)

Jewels killers

Paris Killers (1974) est le fait d’un duo de réalisateurs. Le premier est connu pour être l’un des monteurs de Chang Cheh, j’ai nommé Kwok Ting-Hung. Ce dernier embarquait le second alors assistant-réalisateur du même metteur en scène de la Shaw Brothers. Celui que bientôt on ne présentera plus, j’annonce Godfrey Ho Jeung-Keung (qui y campe d’ailleurs un rôle). Le duo offrait-là leur premier long-métrage, dont l’action s’exportait essentiellement en France.

Un homme (Tam Sing) qui vient de perdre son père s’engage avec un complice auprès d’un caïd (Wu Ma). Ils en profitent pour lui dérober des bijoux de valeur. Les deux comparses fuient et atterrissent à Paris. Ils y retrouvent un ami (Leung Siu-Wah) et lui demandent de les aider à trouver un receleur. C’est sans compter sur des hommes de mains qui les traquent…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Drame

The Prodigal Son (1981)

Itinéraire d’un gosse de riche

Unanimement salué pour ses qualités et son univers aux références établit, The Prodigal Son (1981) de Sammo Hung Kam-Bo s’inscrit dans la droite lignée de la kung fu comedy.

A Fu Shan, un pratiquant de kung fu renommé, Liang Tsan (Yuen Biao), surnommé Le Bagarreur est issu d’une riche famille. Lorsqu’il est nécessaire, il n’hésite pas à rendre justice. D’ailleurs, ses exploits font le tour de la ville. Enfin ça, c’est ce qu’il croit. En vérité, il découvre de la bouche de Liang Yee-Tai (Lam Ching-Ying), un artiste d’opéra chinois que toutes ses actions sont factices. Se sentant trahit, Liang Tsan demande à ce dernier de devenir son maître. Liang Yee-Tai refuse. Liang Shan s’embarque alors avec la troupe…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Drame

Warriors Two (1978)

Wing Chun

Sur un scénario de Sze-To On, Sammo Hung Kam-Bo réalisait, avec Warriors Two (1978) un film de kung-fu mettant en exergue le style Wing Chun, art martial du Sud de la Chine.

Dans une petite ville, les complices de Mo (Fung Hak-On), un truand devenu propriétaire d’une banque le retrouvent. Ce dernier fomente un plan pour mettre la main sur la bourgade. L’un de ses employés, Hua (Casanova Wong) surprend la conversation et tente de prévenir le maire. Il en est empêché par Chiu (Dean Shek Tin) et se retrouve la cible des malfrats. Grièvement blessé, Hua est sauvé par un ami, Chun (Sammo Hung) dont son maitre de kung-fu, Tsan (Leung Kar-Yan) est également docteur…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

Men from the Gutter (1983)

Sous-sol

Loin d’être encore ce cinéaste du cinéma Z absurde et délirant, Lam Nai-Choi poursuivait avec Men from the Gutter (1983) une certaine idée du film policiers et de gangsters en milieu urbain.

Lors d’une interpellation par la police, Wang (Parkman Wong Pak-Man) tue un agent des forces de l’ordre et s’enfuit. Ce dernier fomente le braquage d’un fourgon blindé avec ses deux frères, Ah Long et Brainless (Lung Tin-Sang et Billy Lau Nam-Kwong) ainsi que sa petite-amie, Lily (Chen Pei-Hsi). Ils rêvent d’échapper à leur condition miséreuse. Parallèlement, Zi Jian (Jason Pai Piao) revient à Hong Kong et cherche à se venger de Xu Wen (Wong Yung), un trafiquant de drogue. Au milieu de ces deux affaires, l’officier Qiu (Michael Miu Kiu-Wai) qui tente d’en venir à bout, mais c’est sans compter sur son sergent, Zhao (Lo Meng) qui dépasse plus d’une fois la ligne jaune…

Lire la suite

Par défaut
Action, Aventure, Drame

The Sword (1980)

Qiwu

Premier long-métrage de Patrick Tam Kar-Ming qui s’ancre dans la Nouvelle Vague hongkongaise, The Sword (1980) renouvelle le wu xia pian dans la forme, tout en questionnant dans le fond les valeurs martiales.

Mak-Jan (Adam Cheng Siu-Chow) est un jeune épéiste qui est à la recherche de Qian Shu (Tien Feng), un maître qui est précédé d’une grande réputation. Après dix ans d’entrainement, il désire l’affronter et s’imposer comme le meilleur combattant, et ainsi jouir de la célébrité qui va avec. Sur sa route, il croise le chemin de Ying Chih, une jeune femme poursuivit par un homme armé, ainsi que celle d’une ancienne camarade, Hsiao Yue (JoJo Chan Kei-Kei). Cette dernière est mariée à Lian Huan (Norman Chu Siu-Keung) qui désire mettre la main sur l’épée de Qian Shu…

Lire la suite

Par défaut
Action, Aventure, Drame

Mercenaries from Hong Kong (1982)

Men’s band

Tout jeune metteur en scène à qui l’on doit également le scénario, Wong Jing livre avec Mercenaries from Hong Kong (1982) un film d’action qui reprend les poncifs du film de « constitution d’équipe en vue d’une mission suicide… »

Après s’être attaqué à un gang de dealers, Luo Li (Ti Lung) est approché par une riche jeune femme (Candice Yu On-On). Elle lui donne la mission de retrouver l’assassin de son père, un dénommé Naiwen (Phillip Ko Fei) qui se cache au Cambodge. Luo Li se rapproche alors de cinq de ses anciens frères d’armes avec lesquels il constitue une équipe. Ils localisent Naiwen dans un camp de rebelles d’extrême gauche qui est perdu dans la jungle.

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Policier

Krazy Kops (1981)

Les flics en folie

Comédie policière de Wong Chi qui signe ici sa première réalisation après des débuts à la télévision, Krazy Kops (Crazy Cops, 1981) s’inscrit dans la mouvance de la Nouvelle Vague hongkongaise. Ce film commercial à l’humeur légère narre les exploits de deux policiers qui tentent de mettre un terme aux agissements d’un malfrat.

L’inspecteur Chan surnommé Popeye (Dennis Chan Kwok-San) est à la tête d’une escouade policière dont l’infiltration est leur domaine de prédilection. Il fait bientôt équipe avec Tai Fun (Roy Chiao Hung), policier de la circulation sans grade et père d’une famille nombreuse dont la femme est sergent. Les deux hommes traquent bientôt Lui Chung (Phillip Chan Yan-Kin), un malfrat qui vient de s’imposer dans le milieu du crime organisé, et ce, après avoir abandonné son concurrent (Lee Hoi-Sang) sur une île déserte (!). Pour se défaire des deux agents de police, le mafieux fait appel à un tueur à gage (Melvin Wong Gam-San)…

Lire la suite

Par défaut