Action, Drame

Le Syndicat du Crime 3 (1989)

Le Syndicat du Crime 3 (1989) de Tsui Hark : mon AVIS sur M.I.A.

a better tomorrow 3_peloche

Fiche du film.

Par défaut
Action, Drame, Policier, Triade

The Killer (1989)

The Killer (1989) de John Woo : mon AVIS sur M.I.A.

the killer_peloche

Fiche du film.

Par défaut
Action, Drame, Policier

The Last Duel (1989)

Mano a mano

Dernier long-métrage d’une carrière établit dans les années 80, The Last Duel (1989) est le fait de Tommy Fan Sau-Ming. Ce dernier offre un thriller d’action où deux hommes se livrent un combat à mort.

Suen Man-Kwong (Alex Man Chi-Leung), surnommé Suen Mei-Kan est un vendeur à la sauvette qui gagne sa vie tant bien que mal. Lors d’une opération de police, une vendeuse trouve la mort accidentellement par la faute d’un policier, Ken (Karel Wong Chi-Yeung). Ce dernier fait porter le chapeau à Mei-Kan qui est alors condamné à trois ans de prisons. Un fois dehors, il retrouve un ami policier (Tommy Wong Kwong-Leung) et revient vivre chez lui. Il apprend que sa petite amie est partie à l’étranger et que l’appartement a été vendu à  Pok Mei-Li (Rosamund Kwan Chi-Lam), une jeune femme vivant seule. Son meilleur ami, Tit Muk-Chuen (Dick Cheung Wai-Kin) qui est le voisin de Mei-Li le recueille chez lui et lui apprend qu’il va se marier avec Piggy (Joanna Chan Pui-San). En attendant, ils économisent. Mei-Kan ne tarde pas à éprouver des sentiments pour sa voisine et découvre qu’elle est la petite-amie de Ken…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Fantastique

Duel to the Death (1983)

Combattre pour vaincre

Premier long-métrage de Tony Ching Siu-Tung, Duel to the Death (1983) est un wu xia pian survolté, dans lequel il prolonge son travail sur les chorégraphies martiales initiées dans The Sword (1980).

Tous les dix ans a lieu un duel à mort qui oppose le meilleur épéiste chinois à son alter égo japonais. Issu de l’école Shaolin, Bo Ching Wan (Damian Lau Chung-Yan) est le représentant chinois. Quant à Hashimoto (Norman Chu Siu-Keung), il est celui qui représentera le Japon. Ce dernier est notamment accompagné d’un moine, Kenji (Eddy Ko Hung). Les deux épéistes se rendent au lieu convenu mais ils devront faire face à des manigances qui visent ce duel…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Triade

To Be No. 1 (1996)

4 murs ou 4 planches

Produit et co-écrit par Nam Yin, frère de Ringo Lam Ling-Tung et homme à tout faire de l’industrie cinématographique hongkongaise, on lui doit notamment les scénarios de Prison on Fire (1987) et Full Contact (1992), To Be No. 1 (1996) de Raymond Lee Wai-Man est un volet de plus que compte le sous-genre « triade ». Et en l’occurrence le registre « jeune triade ». Cette énième production qui surfe notamment sur le succès de Young and Dangerous, sortie la même année s’inscrit dans cette mouvance qui consiste à nous montrer le destin d’un jeune voyou au sein d’une branche criminelle de la pègre locale.

Fei Chuen (Julian Cheung Chi-Lam) est un jeune homme qui traine avec trois de ses amis (dont Allen Ting Chin-Chun). Cette petite bande rêve de percer dans le crime organisé. Tout ce petit monde se retrouve autour de Fooi Shui (Hon Gwok-Choi) qui leur narre ses exploits criminels. Après une altercation dans un night-club, la petite bande fait la connaissance d’un boss, Piu Goh (Michael Chan Wai-Man). Ce dernier demande à voir Fooi Shui. Il lui donne un contrat. Il doit éliminer physiquement un malfrat surnommé Brother Hung (Chan Chi-Fai). Fei Chuen et ses amis décident de l’exécuter. Après ce meurtre et au gré des circonstances, ils se font une place au sein du Milieu…

Lire la suite

Par défaut