Ero'/Porn', Fantastique

Water Margin : Heroes’ Sex Stories (1999)

Au bord de l’eau

Water Margin : Heroes’ Sex Stories (1999)… ce titre. Forcément, il interpelle. Parce qu’au vu des trois récits érotiques en costume qui se succèdent, on peut aisément supposer qu’il fait référence au roman d’aventure Au bord de l’eau, écrits attribués à Shi Nai’an, ceux qui relatent les exploits des cent huit bandits. Et qu’en gros, on aurait ici une version softcore des aventures de certains personnages. Du genre, aventure non officielle ou comment Lam Yat-Miu, la réalisateur crée un univers étendu aux fameux écrits d’origines.

Water Margin : Heroes’ Sex Stories se divise donc en trois sketches, tous mis en scène par le même bonhomme : Lam Yat-Miu. Lorsqu’on check la fiche correspondante au gus, on est frappé de voir qu’il aurait mis en scène ce long-métrage puis il serait revenu en 2003 pour tenir à nouveau la caméra tout en tenant des rôles divers et variés sur deux productions puis plus rien. Et je ne sais pas vous mais j’ai l’impression qu’il y a l’anguille sous roche. Serait-ce dû aux deux pseudos qu’on lui attribue ? Sans doute. Sans doute aussi que c’est un prête nom. Sans doute encore que je me fais des films comme celui qui nous intéresse ici.

Lire la suite

Publicités
Par défaut