Comédie, Ero'/Porn'

A Woman & A Man ’93 (1993)

Meet

A Woman & A Man ’93 (1993), encore le produit d’un tâcheron passé en villégiature dans le cinéma hongkongais, en particulier celui de l’exploitation. Ce Category 3 table sur de la comédie érotique où l’on retrouve quelques visages connus. Voyons donc ce qu’a à nous offrir en la matière Lam Gam-Fung, lui qui avait pourtant si bien débuté sa carrière.

Dans un quartier reculé, une maison isolée a la réputation d’être hantée. Cela n’empêche pas Shie Yan (Michael Tiu Dai-Yue), un collecteur de dettes de vouloir faire payer ce que doit Yao Chun (Kent Tong Chun-Yip), le propriétaire des lieux. Ce dernier use de subterfuge pour faire croire aux fantômes. Ayant réussi à faire fuir le débiteur mais démasqué, il prend congé de sa maitresse, Celia (Chan Wing-Chi) à qui il demande de garder la maison, et cela le temps d’aller récupérer de l’argent qu’on lui doit. Le lendemain, Shie Yan revient. S’engage alors une relation mouvementée avec la jeune femme…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Drame, Ero'/Porn'

Two for the Bed (1992)

Escarpin rouge

Category 3 dramatico-érotique, Two for the Bed (1992) est une petite production dont les rares informations à son sujet sont communiquées par la Hong Kong Film Archive. Tout porte à croire que son réalisateur, Lin Jinfeng serait Lam Gam-Fung. En effet, les sinogrammes chinois présents sur les fiches de films et de cinéastes semblent correspondre.

Sexploitation qui se déroule entre Hong Kong et le Japon, Two for the Bed narre l’histoire d’un homme (Charlie Cho Cha-Lee) et d’une femme (Maria Tung Ling) qui travaillent pour une compagnie et qui se rendent au Pays du Soleil-Levant pour affaire. Sur place, ils font la rencontre de leur contact, un homme qui après chaque appels téléphoniques d’une jeune femme se met en « chasse ». Il séduit, couche avec des femmes portant des escarpins rouges et les assassine…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn'

Behind the Pink Door (1992)

rape DV (MST) suicide kill murder

Je ne m’enflammerai pas à dire que c’est un monument ! Avec ce point d’exclamation qui accompagne l’enthousiasme qu’une œuvre cinématographique peut me communiquer. Enfin, j’exagère sans doute les traits d’un film qui ne ménage pas son spectateur avec son lot de scène de viol, d’une enquête de flic un peu facile et d’une vengeance un peu creuse. Ce film, c’est celui de Lam Gam-Fung, Behind the Pink Door (1992). Ce Category 3 tendance tragique allie, malaxe (surtout les poitrines) et mélange… sexe et enquête policière. On y retrouve notamment la future madone de ce sous-genre, j’ai nommé Pauline Chan Bo-Lin dans son quatrième rôle au cinéma.

Lire la suite

Par défaut