Comédie, Drame

Double Decker (1984)

97

Mis en scène par l’un des réalisateurs de la Nouvelle Vague HK, Double Decker (1984) est le fait de Peter Yung Wai-Chuen. Ce dernier qui additionne les casquettes de scénariste-réalisateur ainsi que celle de producteur signe une comédie dramatique douce-amère.

Jim (Poon Chun-Wai), un tire-au-flanc doublé d’un dragueur invétéré qui a arrêté ses études rêve de travailler dans l’univers de la mode en tant que créateur. Jouant de son sex-appeal, il ne parvient pourtant pas à ouvrir les portes qui seraient synonyme de réussite. En attendant, il traîne avec son meilleur ami, Fatty Fook (Fofo Ma Seung-Ngok) en faisant le tour des boites de nuit et tout en esquivant son ex, Cat (Kara Hui Ying-Hung) dont il apprend qu’elle est enceinte…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Drame, Epouvante/Horreur, Fantastique, Policier

Possessed (1983)

Filiation dangereuse

Produit par Johnny Mak Tong-Hung, Possessed (1983) est le fait de David Lai Dai-Wai, jeune cinéaste qui s’adonnait pour la première fois au film fantastique horrifique (voire même policier d’une certaine façon).

Alors qu’il sort d’un mariage quelque peu éméché, le policier Kung (Lau Siu-Ming) et son partenaire, Hsiao (Siu Yuk-Lung) prend en chasse une voiture. Plus loin, Kung découvre que la voiture poursuivie est une épave tandis que Hsiao affronte un homme qui veut assassiner une femme. Suite à cet épisode qui se termine mal, les deux hommes subissent d’étranges phénomènes. Kung bientôt suivi de Hsiao fait appel à la prière et aux talismans pour vaincre ce « mal » qui les touche…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

My Beloved (1982)

Amour profond, tendres pensées

Il est surprenant de voir le réalisateur de Krazy Kops (1981), Wong Chi aux commandes de ce My Beloved (1982). Surprenant parce que son premier long-métrage était une pure comédie, jamais sérieuse et souvent délirante. Ici, c’est un peu comme s’il réalisait un grand écart puisqu’il nous plonge dans un thriller dramatique teinté de romance sans lendemain.

Candice Yu On-On interprète le rôle d’une jeune femme qui a quitté son Macao natal pour travailler à Hong Kong. Elle y suit et aide des jeunes marginaux, le plus souvent en emprise directe avec la violence de la rue. Lasse d’un mariage qui bat de l’aile, elle quitte son mari et semble vouloir mener une vie dissolue. Elle fait alors la connaissance d’un homme d’affaire (Ko Hung), tout en côtoyant un voyou (Alex Man Chi-Leung) qui vit de petit boulot…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

The Last Duel (1989)

Mano a mano

Dernier long-métrage d’une carrière établit dans les années 80, The Last Duel (1989) est le fait de Tommy Fan Sau-Ming. Ce dernier offre un thriller d’action où deux hommes se livrent un combat à mort.

Suen Man-Kwong (Alex Man Chi-Leung), surnommé Suen Mei-Kan est un vendeur à la sauvette qui gagne sa vie tant bien que mal. Lors d’une opération de police, une vendeuse trouve la mort accidentellement par la faute d’un policier, Ken (Karel Wong Chi-Yeung). Ce dernier fait porter le chapeau à Mei-Kan qui est alors condamné à trois ans de prisons. Un fois dehors, il retrouve un ami policier (Tommy Wong Kwong-Leung) et revient vivre chez lui. Il apprend que sa petite amie est partie à l’étranger et que l’appartement a été vendu à  Pok Mei-Li (Rosamund Kwan Chi-Lam), une jeune femme vivant seule. Son meilleur ami, Tit Muk-Chuen (Dick Cheung Wai-Kin) qui est le voisin de Mei-Li le recueille chez lui et lui apprend qu’il va se marier avec Piggy (Joanna Chan Pui-San). En attendant, ils économisent. Mei-Kan ne tarde pas à éprouver des sentiments pour sa voisine et découvre qu’elle est la petite-amie de Ken…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier, Triade

Lee Rock & Lee Rock II (1991)

Un flic

Fresque historique policière divisée en deux parties, Lee Rock (1991) et Lee Rock II (1991) mettent en lumière l’évolution d’un homme au sein de la Royal Police. Cette œuvre de presque quatre heures produite par Wong Jing et Jimmy Heung Wa-Sing est mise en scène par Lawrence Ah Mon. Ce dernier s’adjoint à nouveau les services de Chan Man-Keung au scénario, lui qui avait signé ceux de ses deux premiers films : Gangs (1988) et Queen of Temple Street (1990). Andy Lau Tak-Wah y incarne Lee Rock, personnage principal inspiré de faits réels qui défrayèrent les chroniques de l’ancienne colonie Britannique.

Dans le Hong Kong des années 50 à 70, Lee Rock entre dans les forces de police. Il prend très vite conscience de la corruption qui gangrène cette institution et ses accointances avec les triades. Honnête, il refuse tout pot-de-vin et s’oppose très vite à un haut gradé de la police qui l’a alors dans son collimateur. Parallèlement, il tombe amoureux tout en faisant la connaissance d’un vendeur de rue qui deviendra son homme de confiance…

Lire la suite

Par défaut
Comédie, Drame, Ero'/Porn'

Gigolo and Whore (1991)

« Pioute » : Mode d’emploi

Gigolo and Whore (1991) de Terry Tong Gei-Ming ! Immense ! On n’est pas loin du chef d’œuvre. On n’y est presque mais pas tout à fait. Il aurait sans doute manqué un cadavre dans un coin. Peu importe, passons. Bizarrement, j’ai toujours cru que ce film était un Category 3. Il est vendu tel quel par beaucoup mais il arrive qu’on le voit sans la classification des moins de 18 ans chez d’autres.

Ainsi donc, il faut la voir la toute frêle Carina Lau Ka-Ling, une Mainland qui débarque dans la faune urbaine de HK. Elle est venue retrouver sa cousine qui s’avèrera une prostituée laquelle va lui faire découvrir le monde… de la prostitution (aussi bien féminine que masculine, bon en même temps, il n’y a qu’à lire le titre). Elle sera bientôt pris sous la coupe de Simon « la classe » Yam Tat-Wah, un gigolo de première qui les fait toutes craquer ! Mister Gigolo va alors apprendre à Carina à devenir une whore de chez whore. LA whore. Enfin, ce terme est un peu « too much ». Pas vraiment la whore qui tapine dans les rues, genre à St Denis (Panam, en France), non celle-là c’est plus la call girl qui se tape des gros portefeuilles parce qu’elle est dans une « agence », un peu spéciale.

Lire la suite

Par défaut