Action, Drame, Policier

The Last Blood (1991)

Goutte à goutte

Retitré en Grande-Bretagne Hard Boiled 2 (les british ont un sens de l’humour caractéristique), The Last Blood (aka Twelve Hours to Die, 1991) est un divertissement Wong Jingesque dans toute sa splendeur.

A Singapour, le Daka Lama (Law Shu-Kei, pour ne pas citer le Dalaï) est la cible d’une fusillade orchestrée par des terroristes japonais de la JRA. Dans la cohue, Ling (Chui Sau-Lai), une jeune femme est prise en otage et abattue à bout portant. Elle est la petite-amie de Bee (Andy Lau Tak-Wah), petit délinquant venu passer des vacances avec elle. Par miracle, elle survit. Ces deux victimes qui ont perdus beaucoup de sang doivent être transfusées au plus vite. Problème, ils sont d’un groupe sanguin très rare. La police et Bee se lancent alors à la recherche de donneurs que les terroristes éliminent un à un…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame

Island of Fire (1990)

Destins croisés

Chu Yen-Ping réalise avec Island of Fire (1990) un film d’action parsemé de combats martiaux dans et sur l’univers carcéral. Il réunit surtout quatre pointures de l’industrie cinématographique hongkongaise pour interpréter quatre personnages qui n’ont rien à voir les uns avec les autres, si ce n’est un lieu : la prison. Du coup, ce lieu devient à son tour un personnage principal à part entière où Tony Leung Ka-Fai, Sammo Hung Kam-Bo, Jackie Chan et Andy Lau Tak-Wah l’arpentent, mené chacun par une motivation personnelle.

Island of Fire, bien avant Oz aux États-Unis (série TV de 6 saisons) multiplie les personnages et leurs histoires propres, ne réunissant véritablement ses protagonistes principaux qu’en toute fin de film. Le récit s’arrête sur l’un, rebondit sur l’autre, les fait se croiser, raconte leur vie d’incarcéré comme une éternelle passation de témoin jusqu’au dénouement final. On y croise aussi un Jimmy Wang Yu (également producteur) charismatique en vieux chef de prison défiant l’autorité carcérale. Sans oublier le génial Jack Kao Kuo-Hsin (Full Alert, 1997) dans le rôle d’une terreur qui est épaulé par un monsieur muscle.

Lire la suite

Par défaut