Action, Drame, Policier

Born to Be Wild (1995)

Savage

Avec son premier long-métrage, A Day Without Policeman (1993), Johnny Lee Gwing-Gaai avait déjà pu sonder la noirceur de l’âme humaine, notamment en traitant de la folie. Un thème qu’il reprenait pour son troisième long, le drame policier Born to Be Wild (1995).

A Shenzhen, Kei (Chin Ho), champion national de kung-fu gagne sa vie comme instructeur d’art-martiaux pour le compte des forces de l’ordre. Il y partage une forte amitié avec Chi (Frankie Lam Man-Lung), également policier. Les deux hommes font la connaissance de Miu (Farini Cheung Yui-Ling) et Chung Ching (Lee Lei) dont ils tombent amoureux. Pourtant lors d’une enquête anodine, ils découvrent que leurs petite-amies travaillent comme hôtesses de bar. Se sentant trahi, Chi préfère mettre un terme à sa relation avec Chung Ching. Quant à Kei, il tente de comprendre mais Miu rompt avec lui. Cette rupture entraine alors une remise en cause de l’instructeur de la police…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Triade

From the Same Family (1995)

Tiger of TST East

Second film dans lequel il endosse la double casquette de scénariste-réalisateur, Johnny Lee Gwing-Gaai s’attaquait au film de triade avec From the Same Family (1995).

A l’est de Tsim Sha Tsui, Ling Ling (Roy Cheung Yiu-Yeung) surnommé le tigre de TST gravit les échelons du crime organisé jusqu’à devenir le big boss de sa branche. Il est épaulé par un ami d’adolescence (Frankie Lam Man-Lung) et se marie à son amour d’enfance (Hilary Tsui Ho-Ying). Alors que tout semble aller pour le mieux, il se retrouve à affronter des discordes au sein de son gang dont certains membres se font éliminer, un chao qui l’emmène en prison…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Fantastique

Spooky Family (1990)

Fat-si family

Film de fantôme fantastique avec une trame purement comique, Spooky Family (1990), signé par Chin Yuet-Sang, surtout connu comme acteur et directeur des chorégraphies nous plonge au sein d’une famille bien « spéciale ». La mère (Pauline Wong Siu-Fung) est une diseuse de bonne aventure dont il arrive que la fille se fasse passer pour elle. Quant au père (Kent Cheng Jak-Si), il est un Fat-si (prêtre taoïste exorciseur) qui exploite les vampires tout en menant des expériences. Ce dernier, aidé de son fils qui est accessoirement son disciple doit combattre un vampire réveillé depuis peu et faisant preuve d’une force peu commune. C’est bientôt l’ensemble de la famille qui va devoir en venir à bout notamment aidé par leur domestique, un fantôme ainsi qu’une collègue du patriarche (Nina Li Chi) qui suscite la jalousie de sa femme.

Lire la suite

Par défaut
Drame

A Day Without Policeman (1993)

Trauma’

Il existe une certaine barbarie dans A Day Without Policeman (1993). Elle existe dans les actes pour garantir le label Cat. III certes mais cette barbarie existe surtout et avant tout dans l’atmosphère moite et malsaine. Elle existe dans les non-dits, le hors champ, l’environnement dans lequel sont plongés les personnages. Cette barbarie s’immisce petit à petit dans notre psyché, contaminée par l’ambiance. Oui cette barbarie n’est pas dans les images (du moins une partie, la plus glauque) comme bon nombre de film. Ici, elle se trouve en nous. De ce fait plus que toute autre film, la lecture de A Day Without Policeman demande une intention toute singulière. Johnny Lee Gwing-Gaai enfante dès lors un Category 3 à placer sur le haut du panier de cette classification devenue label à part entière.

Lire la suite

Par défaut