Action, Drame

Le Boxeur Manchot (1971)

La main pourrie

(The) One-Armed Boxer aka Le Boxeur Manchot (1972) de et avec Jimmy Wang Yu est un film d’arts-martiaux à l’allure manga-esque et à la violence sèche.

Dans un salon de thé, Yu Tien-Lung (Jimmy Wang Yu) prend la défense d’un client malmené par des voyous. Ces derniers se plaignent à leur maître, Chao (Tien Yeh) qui trouve prétexte à en découvre avec Han Tui (Ma Kei), maître d’une école de kung-fu rivale, et où Yu Tien-Lung est élève…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Policier

The Man from Hong Kong (1975)

Dirty Bruce Bond

Co-production entre Hong Kong (Golden Harvest) et l’Australie (Movie Company), The Man from Hong Kong (1975) de et avec Jimmy Wang Yu, co-réalisé par Brian Trenchard-Smith (scénariste) met en scène un policier hongkongais prêtant main forte à ses confrères australiens.

La police australienne arrête Chan (Sammo Hung Kam-Bo), un dealer de drogue d’origine asiatique. Face au mutisme de ce dernier, elle fait appel à la police de Hong Kong qui envoie l’inspecteur Fang Sing-Ling (Jimmy Wang Yu). Alors que Chan est abattu, Fang Sing-Ling se lance dans l’arrestation des têtes pensantes du réseau. Il cible notamment Wilton (George Lazenby), le chef de cette organisation…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

Island of Fire (1990)

Destins croisés

Chu Yen-Ping réalise avec Island of Fire (1990) un film d’action parsemé de combats martiaux dans et sur l’univers carcéral. Il réunit surtout quatre pointures de l’industrie cinématographique hongkongaise pour interpréter quatre personnages qui n’ont rien à voir les uns avec les autres, si ce n’est un lieu : la prison. Du coup, ce lieu devient à son tour un personnage principal à part entière où Tony Leung Ka-Fai, Sammo Hung Kam-Bo, Jackie Chan et Andy Lau Tak-Wah l’arpentent, mené chacun par une motivation personnelle.

Island of Fire, bien avant Oz aux États-Unis (série TV de 6 saisons) multiplie les personnages et leurs histoires propres, ne réunissant véritablement ses protagonistes principaux qu’en toute fin de film. Le récit s’arrête sur l’un, rebondit sur l’autre, les fait se croiser, raconte leur vie d’incarcéré comme une éternelle passation de témoin jusqu’au dénouement final. On y croise aussi un Jimmy Wang Yu (également producteur) charismatique en vieux chef de prison défiant l’autorité carcérale. Sans oublier le génial Jack Kao Kuo-Hsin (Full Alert, 1997) dans le rôle d’une terreur qui est épaulé par un monsieur muscle.

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie

Shanghai Express (1986)

Canto’ Western

Du western en mode kung-fu comédie, Shanghai Express (1986) de et avec Sammo Hung Kam Bo est un film de cette trempe-là. Le trio de scénariste Alfred Cheung Tin-Kin (Father and Son, 1981), Barry Wong Ping-Yiu (The Prodigal Son, 1981) et Keith Wong Wang-Gei (In Between Loves, 1989) nous concocte une histoire digne des grandes épopées du grand ouest américain qui réunit une armada de cascadeur dont la Sammo Hung Stuntmen’s Association.

Un truand recherché implante un bordel dans sa ville d’origine. Pour trouver des clients, il décide de détourner le train grand express de Shanghai où se trouvent à bord des samouraïs. Ces derniers détiennent une carte que beaucoup convoite…

Lire la suite

Par défaut