Comédie, Fantastique

Friendly Ghost (1985)

Coloc’

Comédie avec fantôme, Friendly Ghost (1985) est le fait de Chan Chuen qui a surtout opéré en tant qu’acteur et chorégraphe dans l’industrie du cinéma HK.

Après une soirée où Wai (Eric Tsang Chi-Wai) fait le fanfaron devant ses amis, il se brouille avec Cat, (Goo Ga-Lau) sa femme qui demande le divorce. Il se retrouve à habiter une demeure familiale où Thomas (Wong Ching), un fantôme hante les lieux. Ce dernier voit d’un mauvais œil ce nouveau colocataire et met tout œuvre pour le faire décamper. Quant à Wai, il décide de faire appel à Père Ngai (John Sham Kin-Fun), un prêtre taoïste…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Comédie, Epouvante/Horreur, Fantastique

Into the Night (1988)

Marionnettes

Scénarisé et mise en scène par Lo Gin, Into the Night (1988) est thriller horrifique aux quelques touches humoristiques.

En pleine journée, deux peintres (Eric Tsang Chi-Wai et Tai Bo), rythmés par leur Ghetto-Blaster rénovent une maison. Parallèlement, un soir, un homme (Wu Ma) rentre chez lui pour faire une surprise à sa femme qu’il découvre dans les bras d’un autre (Yeung Chung-Yan). Alors que le mari cocufié se fait assassiner, l’un des peintres qui semble être possédé s’attaque à son collègue. Peu de temps après, un détenu en fuite (Cheung Kwok-Keung) atterrit dans la demeure où vivent plusieurs jeunes femmes…

Lire la suite

Par défaut
Action, Ero'/Porn', Fantastique

Kung Fu CockFighter (1976)

Kung fu porno

Ça y est, c’est arrivé. Un individu a poussé la porte de la boutique et s’est glissé jusqu’à la pièce du fond, derrière le rideau qui masque les étagères pour « adulte ». Il est revenu avec entre les mains une VHS que je pensais avoir perdu à tout jamais. Une VHS poussiéreuse qui laissait voir un titre des plus évocateur : Kung Fu CockFighter (1976). J’appréhendais ce moment depuis l’ouverture de Hong Kong Movie Video Club. Il avait entre les mains un film dont l’existence semblait de ces mirages en plein désert. Un oasis sortie de l’imaginaire. Et pourtant Kung Fu CockFighter existe bel et bien. Il est le fait d’un sombre inconnu. Inconnu comme son casting et ses techniciens. Aucunes bases de données ne semblent connaître son existence. Cette cassette qu’il tient entre les mains enferme pourtant une histoire filmée que l’on ne peut nier.

On ne peut nier que ce Kung Fu CockFighter narre une histoire. L’histoire de la Cour d’un seigneur, Lee-Show qui règne en despote. Lee-Show s’accapare les jeunes femmes du village pour abuser d’elle sexuellement parlant. Sa garde rapprochée de moine tibétain sélectionne les femmes vierges et assassinent celles qui ne le sont pas. Une vierge en particulier, Michile l’envoute plus que les autres. Une fois souillée, la jeune femme se suicide n’assumant ce déshonneur devant l’homme qu’elle aime. Ce dernier se met en quête de vengeance, aidé d’un vieux maître. Ils ne tardent pas à être rejoint par le fantôme de Michile mais les moines tibétains sont là pour contre-carrer leur plan…

Lire la suite

Par défaut