Action, Drame, Triade

Rich and Famous (1987)

Association

Produit par Johnny Mak Tong-Hung, Rich and Famous (1987) de Taylor Wong Tai-Loi est le premier volet d’un diptyque consacré à l’univers mafieux. Notons qu’il est le préquel de Tragic Hero (1987), sortit quelques mois plus tôt. En effet, pas convaincu par le résultat définitif et compte tenu du succès de la séquelle, le film qui nous intéresse ici sortit finalement peu de temps après sur les grands écrans.

Yung (Alex Man Chi-Leung), joueur invétéré, Kwok (Andy Lau Tak-Wah) et Chu (Pauline Wong Siu-Fong) forment une famille qui essaie de survivre au quotidien. Tandis que Yung a des soucis avec ses créanciers, Kwok lui vient en aide. Menacés par des membres de la Triade, leur sœur essaie de se rapprocher de Chai (Chow Yun-Fat), un caïd pour qu’il défende leur cause. Ce dernier se prend d’affection pour eux et les prend sous son aile…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

Danger of the Wedding (1993)

Sang larmes pistolet ombre / Mariage à pistolet de sang déchire tirs ombre (google trad’ qui traduit et résume assez bien l’incohérence de l’histoire)

Ouah. Que celui ou celle qui a tout compris à Danger of the Wedding (1993) n’hésite pas à s’arrêter en caisse ou m’alpaguer dans les rayons pour m’affranchir sur certains points. Mao Chiang-Pang, le scénariste-réalisateur nous pond-là une pépite bien foutraque au récit confus. Cette production fauchée qui semble taïwanaise est un film d’action dramatique au montage hasardeux. Dur alors d’en faire un résumé précis voire un pitch clair et net.

Au début (seulement), nous assistons à un concours de kung-fu qui voit deux clans s’affronter pour récupérer une épée (Dragon sword qu’elle s’appelle) haut-perchée. Wu Ma (qu’on ne verra plus par la suite) s’affiche-là comme l’arbitre du match où deux types s’affrontent (et dont l’un cache son visage avec un chapeau). Et puis, arrive la fin, il y a des flash-backs et puis de Chine, on se retrouve à Hong Kong (beaucoup de plans de HK pour montrer que l’action se passe bien à HK).

Tan-Lon (?) quitte donc sa Chine continentale (et sa copine, Lee Yuet-Sin) pour Hong Kong. Là, il aide Hai (Hak Lung) qui est en train de se battre avec trois sales types. Tan-Lon et Hai deviennent des amis à la vie à la mort. Hai présente sa sœur (Yeung Man-Huen) à son nouveau frère d’arme. Cette dernière, également experte en kung-fu semble tomber amoureuse de Tan-Lon. D’ailleurs, il semble que ce dernier ne soit pas non plus insensible au charme de la sœur de son nouveau pote. Là-dessus, pas mal de scènes de cabaret et de membres de gangs pas content (Chung Fat, d’un côté et Tai Bo, de l’autre), sans oublier une espèce de détective (Peter Chan Lung) qui recherche un dénommé « Buffalo ». Bref. On ne comprend pas tout.

Les scènes de cabaret, c’est parce que Hai est amoureux de la chanteuse (? Plutôt mignonne et inconnue) et n’ose lui offrir des fleurs. Tan-Lon se fera l’entremetteur et un rapprochement se réalisera, baigné dans de courtes scènes de combats. Sans ça, on ne sait pas très bien de quelle façon Hai et Tan-Lon gagnent leur vie mais apparemment ils font des mécontents dans les rangs mafieux (une arnaque ?). L’une des branches malfrate reçoit, entre autre ses ordres d’une jeune femme énigmatique (? Jolie et inconnue, même si j’ai le sentiment de l’avoir déjà vue dans une autre production, j’ai cherché, pas trouvé). Elle porte admirablement le costume masculin deux pièces avec cravate. En gros l’histoire, c’est plus ou moins celle-ci. Sinon, il y a bien Karel Wong Chi-Yeung qui y traine mais j’ai du mal à comprendre à quoi il sert.

Lire la suite

Par défaut
Drame, Ero'/Porn'

Girls in the Hood (1995)

Lost girls

Premier long-métrage d’Alan Lo Shun-Chuen, Girls in the Hood (1995) met en scène une bande de filles des rues qui vivent au jour le jour.

Joey (Emma Leung Yuen-Man) erre seule au Hong Kong Cultural Centre, lieu de rendez-vous des jeunes. Un soir, elle fait la connaissance de Brainless (Chow Oi-Ling), Black Girl (Hung Siu-Wan) et Linn (Chan Hau-Ching), une bande d’amies marginales. A travers elles, Joey découvre le monde interlope d’une jeunesse sans repère, entre drogue, sexe rémunéré et violence…

Lire la suite

Par défaut
Action, Policier

Trap (1982)

No deal

Également connu sous le titre alternatif Cop Killer, Trap (1982) d’Ang Saan (producteur et co-chorégraphe avec Lau Hok-Nin) est un film policier d’action mettant en scène des trafiquants d’armes qui opère entre Hong Kong et les Philippines.

Lors d’une interpellation, un policier en uniforme se fait abattre par Turkey (Lau Hok-Nin) qui prend la fuite. Ho Chang (Pai Ying), un policier aux méthodes expéditives traque Ma Man (Kenneth Tsang Kong), un prétendu malfrat qu’il soupçonne être le boss de Turkey. Devant la cible que le caïd représente, on lui retire l’affaire au profit de Leung (Wong Yuen-San), un ami et collègue. Avec l’aide de ce dernier, Chang continu à harceler Ma Man jusqu’à donner sa démission. Sans emploi, il persiste à provoquer le caïd, et son gang qui se venge à son tour…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

Bitter Taste of Blood (1988)

Taste of tea

Mise en scène par Albert Lai Gin-Kwok, Bitter Taste of Blood (1988) est un film d’action qui met en scène un braqueur se mettant au vert.

Après le braquage d’une banque, Hai (Kent Tong Jan-Yip) et ses complices prennent la fuite. Avec l’intervention de la police, la bande s’éclate et se retrouve la nuit tombée. Hai apprend alors à ses complices, dont Chief (Stuart Ong), la tête pensante qu’il a perdue l’argent du braquage qu’il portait avec lui. Pour se refaire, Chief prépare un nouveau braquage auquel Hai refuse de participer. Chief décide de l’éliminer. Dans la confusion, Hai parvient à prendre la fuite. Caché dans une petite bourgade, Hai tente de quitter Hong Kong. En attendant, il fait la connaissance de Babe (Cher Yueng Suet-Yee), une jeune femme qui est la fille de ses voisins, des éleveurs de chevaux et cultivateurs de thé…

Lire la suite

Par défaut