Action, Comédie

Spy Games (1990)

Pop-corn

Produit par la Film Workshop de/et Tsui Hark, Spy Games (1990) de David Wu Dai-Wai est une comédie qui mélange les genres au profit d’une romance naissante et d’une sombre histoire d’espionnage.

Après une mauvaise blague pour son anniversaire, Takako (Noriko Izumoto) s’envole du Japon pour Hong Kong, où elle espère retrouver son père en danger de mort. En plein vol, elle démasque un agent du KGB (Jonathan Isgar). Cette histoire fait grand bruit au point que les médias locaux sont en alerte. Suite à ça et à un événement qui se produit à l’aéroport, elle croise le chemin de Ken (Kenny Bee), un reporter, présentateur télé qui subit la concurrence farouche de Lee (Waise Lee Chi-Hung), un ancien ami travaillant pour la chaine de télévision rivale…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Policier, Triade

City Kids 1989 (1989)

Orphans

Pour enfanter le récit de City Kids 1989 (1989), le producteur Clarence Yip Wai-Chung s’entourait de Jobic Chui Daat-Choh et James Yuen Sai-Sang. Il donnait alors les commandes de la mise en scène à Poon Man-Kit pour réaliser un drame historico-social sur les destins de deux jeune gens.

Alors qu’il n’est encore qu’un bébé, Chow Chor-San/Third fuit la Chine Continentale avec sa famille. Son père, Chow Wing (Wong Chung) est laissé pour mort. Il se retrouve vivre à Hong Kong avec sa tante, Chow Man Sau (Pau Hei-Ching). Enfant, il fait la connaissance de Sas dont le père, Big Skin Chuen (Shing Fui-On) est un malfrat. Une fois jeune adulte, Third (Max Mok Siu-Chung) sort d’un centre de désintoxication et retrouve son ami d’enfance, Sas (Andy Lau Tak-Wah) devenu un petit voyou. Les deux comparses se lancent ensemble dans les affaires…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

The Big Heat (1988)

HK street blues

Produit par Tsui Hark à travers sa compagnie, la Film Workshop. Scénarisé par Gordon Chan Ka-Seung (pas encore passé à la réalisation, sauf en tant qu’assistant, mais déjà dans une veine du film populaire qui le caractérisera). Mise en scène par Andrew Kam Yeung-Wa, débarqué par son producteur puis remplacé par Johnnie To Kei-Fung, notons que Tsui Hark mis aussi la main à la patte en shootant quelques scènes, il en va de même du monteur, David Wu Dai-Wai (également co-compositeur), The Big Heat (1988) avait tout de l’entreprise brinquebalante. On pouvait donc s’attendre à un film impersonnel et bordélique puis le résultat est surprenant puisque ce marasme a engendré un polar de renom.

Alors qu’il est prêt à démissionner de la police criminelle, Wong Wai-Pong (Waise Lee Chi-Hung) apprend la mort d’un ancien collègue qui travaillait sous couverture. Il décide de lever le voile sur ce meurtre et découvre avec son équipe qu’un riche homme d’affaire (Stuart Ong) est victime d’un chantage…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Drame, Fantastique, Policier, Science-Fiction

Scared Stiff (1987)

Melting-pot

Fourre-tout improbable qui mélange avec allégresse comédie, science-fiction, horreur, thriller, action, romance et drame, Scared Stiff (1987) de Lau Kar-Wing, connu sous les titres Hallucinations et Kid Dreams Thriller est une production que seul le cinéma de Hong-Kong pouvait offrir.

David (Michael Miu Kiu-Wai) et Halley (Eric Tsang Chi-Wai) sont deux amis qui vivent ensemble. Après avoir été pris en otage par des braqueurs, ils ont un grave accident de voiture. David tombe dans le coma mais en sort miraculeusement. Le Dr Hu (Wu Fung) et son assistante, Alice (Emily Chu Bo-Yee) font des recherches sur la nature psychique de David. Ce dernier en profite pour la draguer. Quant à Halley, il est reconnu par l’un des complices des braqueurs qui avec sa bande tente de l’assassiner. Alors qu’il se cache pour échapper à ses agresseurs, Halley assiste à un meurtre. Il se retrouve bientôt avec un tueur aux basques et termine à l’hôpital. David pénètre alors l’esprit de Halley pour connaître l’identité de son agresseur. Très vite, les deux hommes deviennent des cibles ambulantes…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier, Triade

Lee Rock & Lee Rock II (1991)

Un flic

Fresque historique policière divisée en deux parties, Lee Rock (1991) et Lee Rock II (1991) mettent en lumière l’évolution d’un homme au sein de la Royal Police. Cette œuvre de presque quatre heures produite par Wong Jing et Jimmy Heung Wa-Sing est mise en scène par Lawrence Ah Mon. Ce dernier s’adjoint à nouveau les services de Chan Man-Keung au scénario, lui qui avait signé ceux de ses deux premiers films : Gangs (1988) et Queen of Temple Street (1990). Andy Lau Tak-Wah y incarne Lee Rock, personnage principal inspiré de faits réels qui défrayèrent les chroniques de l’ancienne colonie Britannique.

Dans le Hong Kong des années 50 à 70, Lee Rock entre dans les forces de police. Il prend très vite conscience de la corruption qui gangrène cette institution et ses accointances avec les triades. Honnête, il refuse tout pot-de-vin et s’oppose très vite à un haut gradé de la police qui l’a alors dans son collimateur. Parallèlement, il tombe amoureux tout en faisant la connaissance d’un vendeur de rue qui deviendra son homme de confiance…

Lire la suite

Par défaut