Action, Drame, Ero'/Porn'

Behind the Pink Door (1992)

rape DV (MST) suicide kill murder

Je ne m’enflammerai pas à dire que c’est un monument ! Avec ce point d’exclamation qui accompagne l’enthousiasme qu’une œuvre cinématographique peut me communiquer. Enfin, j’exagère sans doute les traits d’un film qui ne ménage pas son spectateur avec son lot de scène de viol, d’une enquête de flic un peu facile et d’une vengeance un peu creuse. Ce film, c’est celui de Lam Gam-Fung, Behind the Pink Door (1992). Ce Category 3 tendance tragique allie, malaxe (surtout les poitrines) et mélange… sexe et enquête policière. On y retrouve notamment la future madone de ce sous-genre, j’ai nommé Pauline Chan Bo-Lin dans son quatrième rôle au cinéma.

Lire la suite

Par défaut