Drame

Rape and Die (1983)

Girl

Co-écrit avec le futur réalisateur Cheung Kwok-Kuen, Lee Wing-Cheung mettait en scène Rape and Die (1983), une œuvre sociale nous plongeant dans le quotidien d’une adolescente qui vire au cauchemar exploitationniste.

Ah-Feng (Chen Pei-Hsi) est une adolescente dont la mère séparée de son père se prostitue. Un soir, alors que son beau-père tente d’abuser d’elle, Ah Feng fugue. Elle se rend chez son père et découvre qu’il a recourt à des relations tarifées avec une ancienne camarade de classe. Petit à petit, Ah-Feng sombre dans la prostitution adolescente tandis que parallèlement elle fait la connaissance d’un petit malfrat (Ray Lui Leung-Wai). Ce dernier se retrouve au milieu d’une manigance de gangs dont il devient la cible…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Triade

To Be No. 1 (1996)

4 murs ou 4 planches

Produit et co-écrit par Nam Yin, frère de Ringo Lam Ling-Tung et homme à tout faire de l’industrie cinématographique hongkongaise, on lui doit notamment les scénarios de Prison on Fire (1987) et Full Contact (1992), To Be No. 1 (1996) de Raymond Lee Wai-Man est un volet de plus que compte le sous-genre « triade ». Et en l’occurrence le registre « jeune triade ». Cette énième production qui surfe notamment sur le succès de Young and Dangerous, sortie la même année s’inscrit dans cette mouvance qui consiste à nous montrer le destin d’un jeune voyou au sein d’une branche criminelle de la pègre locale.

Fei Chuen (Julian Cheung Chi-Lam) est un jeune homme qui traine avec trois de ses amis (dont Allen Ting Chin-Chun). Cette petite bande rêve de percer dans le crime organisé. Tout ce petit monde se retrouve autour de Fooi Shui (Hon Gwok-Choi) qui leur narre ses exploits criminels. Après une altercation dans un night-club, la petite bande fait la connaissance d’un boss, Piu Goh (Michael Chan Wai-Man). Ce dernier demande à voir Fooi Shui. Il lui donne un contrat. Il doit éliminer physiquement un malfrat surnommé Brother Hung (Chan Chi-Fai). Fei Chuen et ses amis décident de l’exécuter. Après ce meurtre et au gré des circonstances, ils se font une place au sein du Milieu…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

The Roar of the Vietnamese (1991)

Viet Gang

Scénariste-réalisateur de The Roar of the Vietnamese (1991), Jeng Wing-Chiu n’a effectué qu’un bref passage dans l’industrie cinématographique hongkongaise. Trois réalisations seulement dont une dernière au titre évocateur : The Mystery of the Big Boobs (1992). On sent le produit racoleur qui flaire bon la tendance de l’époque. Pourtant son second film dénote d’un intérêt certain. Il utilise le contexte politique et social des boat people qui fuient le Vietnam pour se réfugier à Hong Kong tout en ayant l’espoir de s’envoler pour des contrées lointaines comme les États-Unis. Jeng Wing-Chiu narre alors l’histoire très inspirée d’une poignée d’entre eux, utilisés par un gang de malfrats pour exécuter des contrats en échange d’un billet pour l’eldorado états-uniens…

Lire la suite

Par défaut