Action, Drame

Border Line Story (1988)

China girls

S’il n’était sorti avant la mise en vigueur de la classification « Category 3 », Border Line Story (1988) aurait été, à coup sûr labellisé du fameux triangle aux trois barres verticales. Mise en scène par Lau Hung-Chuen, essentiellement connu comme chef opérateur ce long-métrage expose des séquences violentes ainsi que des scènes dénudées. On y suit deux jeunes femmes, Jun (Jo Jo Ngan Lai-Yue) et Chu qui fuient la Chine pour Hong Kong. Sur place, elles y retrouvent une amie, Hung devenue hôtesse de club et qui se fait entretenir par un homme riche (Peter Yang Kwan). Au fil des évènements, l’une va rencontrer l’amour tandis que l’autre va croiser le chemin d’un malfrat (Shum Wai) et devenir une call-girl.

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier

Killer Flower (1992)

Diam’s en toc

Scénariste-réalisateur de Killer Flower (1992), Lam Yi-Hung participe avec ce film à la profusion d’actioner au rabais qui avait pignon sur rue à la fin des années 80 et au début des années 90. Connu également sous deux autres titres anglais : Rover, Killer and Madame et Rakehell Killer, cette petite production s’offre tout de même quelques « grands » noms du cinéma bis.

Entre Hong Kong et Taïwan, deux groupes de malfrats s’affrontent pour des diamants. Lorsque l’un des boss meurt, son fils, Fong Wai (Alex Fong Chung-Sun) se met en tête de le venger. La cible est toute trouvée, c’est son rival, Ma Yat Fu (Ku Feng). Parallèlement, une journaliste, Mimi (Eliza Yue Chi-Wai) croise par deux fois le chemin d’un tueur à gage de renom, Han La (Goo Goon-Chung). Elle le prend en photo alors qu’il exécute ses contrats. Mais ce dernier la laisse en vie et se retrouve sous le feu des malfaiteurs. Quant à la police (incarnée par Lau Chi-Wing), elle tente tant bien que mal de faire son travail…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn'

The Pearl of Oriental (1992)

Sex, fight & bizness

Category 3 érotico-dramatique ponctué de quelques scènes d’action, The Pearl of Oriental (1992), également connu comme Naked Assassins de Chan Jun-Tak nous plonge au sein d’une machination financière.

Entre Macao et HK, Tony (Kent Tong Jan-Yip) approche Sandra (Chan Wing-Chi), la fille de Helen Lo, une femme d’affaire (Rena Otomo) et ancienne pianiste de renom. Il sort avec la première et séduit la deuxième. Il agit pour le compte de Chiu (Melvin Wong Gam-San), un homme qui veut réaliser une opération financière pour s’accaparer la société de Helen Lo. Sandra ne tarde pas à découvrir la trahison de Tony avec sa mère. Des photos circulent et mettent à mal la respectabilité d’Helen. Sandra, désespérée devient hôtesse de charme et se prostitue. Cette publicité entérine les affaires de sa mère alors qu’on découvre le véritable visage de Tony…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie

Millionaire Cop (1993)

Twins effect

Producteur : l’inénarrable Wong Jing. Scénariste : l’acteur aux multiples casquettes, Dennis Chan Kwok-San, endossant également un rôle d’acteur pour l’occasion. Le réalisateur : un (quasi-)sombre inconnu qui avait signé une seule mise en scène jusque-là, Cheung Gon-Man. Le film : Millionaire Cop (1993), une comédie d’action romantique sur deux policiers undercover que tout oppose. Casting : Aaron Kwok Fu-Sing, Ng Man-Tat, Hung Yan-Yan, Chingmy Yau Suk-Ching, Maggie Cheung Man-Yuk

Ball (Aaron Kwok) est un jeune et beau policier à qui tout réussi. Il fait équipe avec Fish (Ng Man-Tat), plus âgé et poisseux. Sa petite-amie (Chingmy Yau), Shun est jolie en plus d’être une maniaque de la propreté. Après avoir mis en déroute une équipe de braqueurs, les deux compères ont une nouvelle mission. Pour protéger le fils d’un multi-millionnaire menacé par des kidnappeurs, Ball se fait passer pour le jeune homme tandis que son acolyte joue les hommes à tout faire. Ils embauchent alors dans l’entreprise du riche homme d’affaire. En plus d’affronter les kidnappeurs, les employées surexcitées et Shun qui n’est pas au courant de cette mission, ils devront combattre une vieille connaissance (Hung Yan-Yan) qui est bien décidée à se venger…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn'

Hero Dream (1992)

Ladyboys on fire

Premier film de Lau Siu-Gwan qui a construit essentiellement sa carrière cinématographique comme acteur, Hero Dream (1992) est un Category 3 d’action érotique qui défouraille dans tous les sens. Il est l’archétype même de ces films foutraques qui se veut généreux avec son public. On y retrouve en tête d’affiche les frères Chin. L’ainé, Siu-Ho campe un flic tandis que son cadet, Ka-Lok est un malfrat, trafiquant d’armes à ses heures.

Après une mission dont la principale cible, Lok (Chin Ka-Lok) a fui, Ho (Chin Siu-Ho), policier de son état part en vacances en Thaïlande accompagné de sa petite-amie, Kiki (Carrie Ng Ka-Lai). Cette dernière est enlevée par un gang dont les membres arborent un t-shirt noir. Ils souhaitent récupérer un sac dissimulé dans leurs bagages lors de leur arrivée à l’aéroport. Face à cette situation, Ho est désarmé. Il ne sait comment trouver le fameux sac. Sans le savoir, il est la victime d’une guerre qui voit s’affronter le gang des t-shirt noir et celui mené par Yi (Michiko Nishiwaki), une femme énigmatique dont sa garde est essentiellement composée de transsexuels. Les déambulations de Ho l’amènent jusque dans un bar de prostituées où il retrouve Lok. Il sort défait de leur affrontement. Bientôt, il est contacté par les membres du gang en t-shirt noir pour échanger le sac contre Kiki. Ho, armé débarque alors sur le lieu du rendez-vous, bien décidé à délivrer sa bien-aimée…

Lire la suite

Par défaut