Action, Policier, Triade

Jumping Ash (1976)

Street talks

Thriller policier soufflant un vent nouveau sur la production par sa forme peu orthodoxe, Jumping Ash (1976) était le fait de Leung Po-Chi. Ce dernier s’adjoignait à la mise en scène les services de l’actrice Josephine Siao Fong-Fong. En plus d’être co-réalisatrice, la star des années 50 et 60 affichait également la casquette de co-scénariste. Le scénario fut alors écrit en collaboration avec l’ex-flic Phillip Chan Yan-Kin qui signait ses tout premiers travaux pour le cinéma.

Amsterdam. Un assassin (Michael Chan Wai-Man) tue un caïd d’origine asiatique. Hong Kong. Grinning Tiger (Chan Sing) est bien décidé à venger la mort de son patron. Il vise alors l’homme d’affaire Tung (Nick Lam Wai-Kei), le commanditaire. Au milieu d’histoires de drogues et de prostitutions, l’officier Callan Leong (Ga Lun) se retrouve sur le chemin de Tung…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Aventure, Drame, Fantastique, Policier

Visa to Hell (1992)

Le Purgatoire

Tout connaisseur sait que Dick Wei n’est pas un réalisateur. C’est juste un acteur donnant dans la tatane qui a eu, un jour l’occasion (chopé au vol) de mettre en scène un film. Il enfanta Visa to Hell (1992) et rééditera plus tard l’expérience avant de prendre conscience que cette casquette n’était pas pour lui. On ne lui donnera pas tort mais on louera cette première expérience derrière la caméra. Pourquoi ? Parce qu’il y offre un film à l’image de son pitch, c’est-à-dire complètement barré !

Un malfrat (Dick Wei) assassine la famille d’un policier (Lam Wai) qui le traque. Préférant la mort à l’incarcération, le malfrat se tue. Quant au flic, il n’est pas prêt à en rester là. Il demande à un prêtre taoïste de l’envoyer en Enfer pour venger sa famille ! Le Fat-si s’exécute et l’âme de notre flic part à la chasse au malfrat tout en combattant la faune locale…

Lire la suite

Par défaut
Epouvante/Horreur

The Beasts (1980)

Jungle

Lorsque l’on vient à parler d’un film de la trempe de The Beasts (1980), une chose revient : un grand oublié du cinéma hongkongais. Un film qui n’a pas eu la chance de passer à la postérité alors qu’il avait tout pour. Pur film d’exploitation à l’états-unienne aussi bien dans le fond que la forme, The Beasts se défait de tout carcan attrait au cinéma local pour nous offrir un spectacle horrico-gore à part entière.

Lire la suite

Par défaut