Action, Triade

Revanchist (1994)

Bloody ring

Classique du film de gangsters qui part en vrille sans aucune retenue, Revanchist (1994) était le fait de Chong Yan-Gin. Il livrait là un morceau cinématographique digne de renom…

Shanghai. Fong (Lau Sek-Ming) et Fay (Chang Jian-Li) sont deux amis qui ont le souhait de réussir. Ils partagent également une amitié avec Flora (Ng San-San), jeune femme qu’ils considèrent comme une sœur. Après un incident, Fong se sacrifie et se fait incarcéré à la place de Fay. Ce dernier est alors diligenté par plusieurs clans pour espionner Shu (Wang Hsieh), un caïd qui collaborerait avec l’armée japonaise d’occupation ainsi que son bras droit, Dick (Zhang Feng-Yi)…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame, Ero'/Porn', Fantastique

Fatal Seduction (1993)

Mes amis, mes amours, mes emmerdes

Deux films au compteur, deux Category 3 dont ce Fatal Seduction (1993), tous les deux produit par Luk Bong, voilà à quoi se résume la carrière cinématographique de Cheung Sek-Lung. A part ces deux réalisations, l’autre étant The Wild Girls la même année, l’homme derrière la caméra n’a plus donné signe de vie. Il est ici épaulé par le metteur en scène d’Immigrant Policeman, Luk Chi-Gong qui signe le scénario et de deux acteurs de renoms : Alex Fong Chung-Sun et Carrie Ng Ka-Lai. Ces derniers avaient sans doute besoin de payer des factures.

Un homme marié (Alex Fong) a trois soucis : une femme (Carrie Ng) maladivement jalouse au caractère trempé, un ami proche (Billy Lau Nam-Kwong) volage et un oncle (Lee Ji-Kei) qui accumule les dettes de jeu. Il se retrouve alors dans des situations qui l’obligent à en venir le plus souvent aux mains. Alors qu’il soupçonne son oncle de malversation, il tente de le piéger mais ce dernier a fait appel à un sorcier (Fong Yau) qui s’en prend à sa femme…

Lire la suite

Par défaut
Policier, Triade

Law Don (1979)

Lord of crime

S’il existe une publicité autour de ce film de gangster, c’est le fait que Law Don (1979) soit l’un des premiers rôles au cinéma de Simon Yam Tat-Wah. Le jeune acteur est alors un mannequin connu qui campe quelques rôles dans des séries TV. Law Don c’est aussi et surtout une production cinématographique signé par la société The Wing-Scope. Elle a été fondée en 1977 par l’acteur Alan Tang Kwong-Wing. Ce dernier se met ici en scène tout en s’offrant également une casquette de réalisateur. Il partage la mise en scène avec Stanley Siu Wing, artisan lambda du cinéma qui s’illustra notamment avec The Discharged (1977), une co-réalisation produite déjà par la Wing-Scope avec Alan Tang devant et derrière la caméra. Avec Law Don, l’acteur emblématique chinois s’offre l’un de ses premiers rôles de gangsters chevaleresque à la droiture infaillible qui le caractérisera par la suite. Il y campe Ying qui remplace son père à la tête de la famille. On assiste d’ailleurs à une intronisation avec une partie du rituel des membres des triades. Ying gère les affaires avec rectitude en étant à la fois juste et sans pitié. Il parvient à soumettre ses ennemis avec dextérité mais bientôt, ses deux jeunes frères qui se sentent lésés lui posent problème…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Triade

Desperate Duo (1994)

Sacrifié(e)s

Desperate Duo (1994), surtout connu sous le titre anglais Two Gambling Men du quasi-inconnu Xiunan Zhang est un film d’action prenant place dans l’univers des triades. Si l’ensemble paraît être une production taïwanaise mettant en scène Ku Feng, Alex Fong Chung Sun, Charlie Cho Cha Lei ou encore Dick Wei, les informations trouvées à son sujet lui donneraient une paternité hongkongaise et chinoise. Cette rareté cinématographique a connu le même sort que nombre de production de cette époque filmée à la hâte. Des raretés qui parviennent à sortir de l’oubli notamment grâce à la ferveur de certains collectionneurs par le biais d’Internet. De ce fait, il devient compliqué de trouver des informations qui puissent remplir les trous qui perforent ces productions aux nationalités souvent doubles. De part ses décors et ses acteurs présents comme Elsa Yeung Wai San, il y a de grande chance que ce Desperate Duo soit une production taïwanaise.

Lire la suite

Par défaut