Epouvante/Horreur, Ero'/Porn', Fantastique

The Eternal Evil of Asia (1995)

Wizard’s revenge

The Eternal Evil of Asia (1995), film d’horreur fantastique à la nudité présente. Ce dernier est le fait du scénariste-réalisateur Cash Chin Man-Kei qui faisait de cette œuvre « déviante » une production classée Category 3.

Un homme (Bobby Au-Yeung Tsan-Wah) tue famille et voisins avant de se donner la mort. Ce fait-divers aurait pu en être un parmi tant d’autres. Sauf que cet homme, A Naam revenait depuis peu de Thaïlande. Il y avait passé un séjour avec ses amis Bon (Chan Kwok-Bong), A Kong (Elvis Tsui Kam-Kong) et Kent (Ng Shui-Ting) pour le futur mariage de l’un d’entre eux. Le futur marié, Bon est fiancée à la jolie May (Ellen Chan Nga-Lun), une coiffeuse dont l’une de ses clientes, Mei (Lily Chung Su-Wai) est une sorcière thaïlandaise. Un jour qu’elle a rendez-vous, cette dernière débusque un esprit et apprend à May qu’elle est en danger…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Action, Drame

Peace Hotel (1995)

Havre

Produit par John Woo, Peace Hotel (1995) est le premier long-métrage de Wa Ka-Fai, également scénariste. Avec sa caméra, il investit un hôtel qui accueille essentiellement des brigands…

Après la mort de sa femme, un tueur (Chow Yun-Fat) décide de se retirer des affaires et d’ouvrir un hôtel dans lequel toute personne en fuite pourrait se réfugier, et ce, sans crainte d’y être traqué. Un jour, Lam Ling (Cecilia Yip Tung), une jeune femme s’y cache d’un gang qui veut sa peau. Les malfrats sont bien décidés à la débusquer…

Lire la suite

Par défaut
Drame, Epouvante/Horreur

Ebola Syndrome (1996)

Ebola Syndrome (1996) de Herman Yan Lai-To : mon AVIS sur M.I.A.

ebola syndrome_peloche

Fiche du film.

Par défaut
Comédie, Drame, Triade

Passion 1995 (1995)

Loves stories

Comédie dramatique nous plongeant dans plusieurs histoires d’amours, Passion 1995 (1995) de Clarence Ford est une comédie dramatique où punks, gangsters, monsieur Tout-le-Monde, flics et prostituée se retrouvent…

Dragon (Wong Hei), un voyou et Tina (Christy Chung Lai-Tai), jeune femme excentrique filent le parfait amour. Cette dernière mène une vie mouvementée et croise alors le chemin de Dick (Simon Yam Tat-Wah), débarqué de San Francisco. Il souhaite retrouver sa petite-amie dont il n’a plus de nouvelle. Lorsqu’il se rend à son adresse, il apprend de Gucci (Teresa Mak Ga-Kei) qu’elle n’habite plus là. Désemparé, il la recherche désespérément mais à son insu, il se retrouve impliqué dans une histoire de trafic de drogue qui touche Tina…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Drame, Triade

Love, Guns & Glass (1995)

Rédemption

C’est une doublette de cinéaste qui met en scène Love, Guns & Glass (1995). On retrouve aux commandes Ivan Lai Gai-Ming, l’homme qu’on ne présente plus tant il a œuvré dans les films classés en Category 3 et Lai Kai-Keung (co-scénariste) qui a essentiellement travaillé comme assistant-réalisateur. Les deux hommes livrent une comédie dramatique d’action qu’ils saupoudrent de romance. On notera surtout la présence au générique de Phillip Kwok Chun-Fung à la direction des chorégraphies d’action.

Brother Siu (Simon Yam Tat-Wah) est un trafiquant de drogue qui se fait arrêter après un deal qui tourne mal. Il écope de dix ans de prison. Lorsqu’il en sort, il découvre que sa femme a dilapidé leur fortune et que sa fille est devenue une adolescente rebelle. Toutes les deux ne tardent pas à l’abandonner à son sort. Bientôt, il tombe amoureux d’une femme (Cecilia Yip Tung) qui doit de l’argent à des usuriers…

Lire la suite

Par défaut
Action, Comédie, Fantastique, Policier

The Private Eye Blues (1994)

P.I. & E.S.P.

On doit à Eddie Fong Ling-Ching la participation à quelques scénarios de films qui ont fait date dans l’industrie cinématographique hongkongaise. The Beasts (1980), Coolie Killer (1982), Nomad (1982) pour ne citer qu’eux. Sa carrière de réalisateur a eu moins d’écho, et ce, indépendamment du fait qu’il se soit souvent entouré d’acteurs et actrices importants : Pat Ha Man-Jik, Alex Man Chi-Leung (premier long au sein de la Shaw Brothers), Chow Yun-Fat (aussi courte soit sa présence), Anita Mui Yim-Fong, Andy Lau Tak-Wah (dans une fresque historique entre la Chine et le Japon) ou encore Jacky Cheung Hok-Yau dans le film qui nous intéresse ici, The Private Eye Blues (1994), dernière des quatre réalisations d’une carrière de cinéaste commencée dix ans plus tôt.

Un détective privé a pour mission de protéger une jeune chinoise qui s’est enfuie à Hong Kong et qui a la particularité d’avoir des pouvoirs. Plusieurs hommes tentent de mettre la main sur elle…

Lire la suite

Par défaut
Comédie, Drame, Triade

Once Upon a Time in Triad Society (1996)

Vrai/faux

Réalisateur sans grand charisme (oserais-je écrire « sans aucun »), Cha Chuen-Yee a eu au moins le mérite de signer la comédie noire Once Upon a Time in Triad Society (1996) ou comment déconstruire le mythe de la triade que des films comme Young & Dangerous érigent. Cha Chuen-Yee met ici en scène Francis Ng Chun-Yu, sous les traits d’un chef de triade qui parle de son parcours. L’acteur y livre une grande performance en exploitant une palette de jeu diversifiée.

Brother Kwan est un chef de triade brutal qui règne par la peur. Après une altercation où se montre la police, il est pris pour cible et blessé par balle. A l’hôpital, entre la vie et la mort, il se remémore ses premiers pas dans la pègre pendant qu’une infirmière lui apporte les premiers soins…

Lire la suite

Par défaut