Epouvante/Horreur

Pituitary Hunter (1982)

L’Homme derrière le masque

Ce qui semble être le premier long-métrage de Chan Ta, Pituitary Hunter (1982), également connu sous le titre Brain Theft est un thriller d’épouvante. L’année du film est une date estimée par le site HKMDB. Certaines informations du net avancent l’année 1990, date qui pourrait concorder sachant que l’essentiel de la carrière du cinéaste s’est faite dans les années 90 jusqu’à l’année 2000 (endossant notamment la casquette de producteur).

Un policier mène une enquête singulière : un individu extrait l’hypophyse de personnes défuntes dans un hôpital. Le policier ne tarde pas à soupçonner Kwok (Lau Kong), un homme d’entretien y travaillant. Ce dernier était médecin en Chine, une profession qu’il exerce clandestinement tout en réalisant des recherches. Accessoirement, Kwok se rapproche de Manna, une prostituée. Après l’arrestation d’une infirmière, un individu s’attaque cette fois-ci à des personnes vivantes. Il les assassine et leur extrait l’hypophyse…

Lire la suite

Publicités
Par défaut
Drame, Epouvante/Horreur, Ero'/Porn'

The Unpublicizable File (1993)

Pork ? Or man’s ? *

Ma Siu-Wai signait avec The Unpublicizable File (1993) son dernier et cinquième film (sous réserve, faute de date de sortie officielle). La même année, il nous gratifiait d’un Don’t Call Me Gigolo (son avant-dernier et quatrième ?) avec l’acteur Stuart Ong, sortie en février. Deux titres, deux Category 3, deux films hongkongais qu’il mettait en scène après une courte carrière à Taïwan avant de disparaitre de l’industrie cinématographique. Cette année-là, Herman Yau Lai-To réalisait The Untold Story, un film qui a ici son importance puisque les deux œuvres se rapprochent grandement en s’inspirant d’une même histoire vraie.

Liang est un cuisinier boiteux, solitaire et violent accro aux jeux. Il doit bientôt de l’argent à Kao, un malfrat qui a la particularité d’être impuissant. Ce dernier possède un bordel où il détient de force des prostituées qu’il a rendu dépendantes aux drogues. Celles qui tentent de s’enfuir sont assassinées par ses hommes de mains. De son côté, la police ne tarde pas à découvrir le cadavre d’une prostituée et ouvre une enquête. Parallèlement, Liang s’enfonce dans une spirale meurtrière et fait disparaitre les corps dans ses cuisines…

Lire la suite

Par défaut