Action, Drame, Ero'/Porn', Policier

Whore & Policewoman (1993)

Buddy girl

Pour sa dernière réalisation à ce jour, le touche à tout du cinéma Wong Gwok-Chue (également co-scénariste avec Chan Hiu-Bing) signait Whore & Policewoman (1993), un film policier d’action classé Category 3, espèce de buddy movie au féminin qui voit une policière faire équipe avec une prostituée. L’action se déroule en Thaïlande.

May Lin (Julia Cheng Yim-Lai), une prostituée retrouve sa colocataire, Nana en piteux état. Cette dernière est la nouvelle victime d’un homme masqué qui torture des prostituées. Filmant leurs ébats sexuels pour faire chanter leurs clients, May Lin se visionne la cassette vidéo de l’agression. Elle détient une preuve qui pourrait faire condamner le psychopathe masqué. Alors que des hommes tentent de l’éliminer pour la cassette vidéo et que Nana décède de ses blessures, May Lin fait appel au procureur Yin Li Shin (Kwan Hoi-San). Il envoie Nancy Cheng (Michiko Nishiwaki), une policière pour l’escorter jusqu’à lui…

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame, Policier, Triade

The Mission (1999)

Attente (et Action)

Sur un scénario de Yau Nai-Hoi et de la Milkyway Creative Team… James (Lam Suet), Curtis (Anthony Wong Chau-Sang), Roy (Francis Ng Chun-Yu), Shin (Jackie Lui Chung-Yin) et Mike (Roy Cheung Yiu-Yeung) sont les cinq personnages principaux de The Mission (1999). Ces cinq professionnels ont une mission, celle de protéger monsieur Lung (Eddie Ko Hung), un chef de triade qui a échappé miraculeusement à un assassinat. Entre temps-fort (gunfight) et temps-mort (surveillance), Johnnie To Kei-Fung livre une pépite cinématographique aérée.

Lire la suite

Par défaut
Action, Drame

The Roar of the Vietnamese (1991)

Viet Gang

Scénariste-réalisateur de The Roar of the Vietnamese (1991), Jeng Wing-Chiu n’a effectué qu’un bref passage dans l’industrie cinématographique hongkongaise. Trois réalisations seulement dont une dernière au titre évocateur : The Mystery of the Big Boobs (1992). On sent le produit racoleur qui flaire bon la tendance de l’époque. Pourtant son second film dénote d’un intérêt certain. Il utilise le contexte politique et social des boat people qui fuient le Vietnam pour se réfugier à Hong Kong tout en ayant l’espoir de s’envoler pour des contrées lointaines comme les États-Unis. Jeng Wing-Chiu narre alors l’histoire très inspirée d’une poignée d’entre eux, utilisés par un gang de malfrats pour exécuter des contrats en échange d’un billet pour l’eldorado états-uniens…

Lire la suite

Par défaut