Action, Comédie, Fantastique

Ghostly Vixen (1990)

Virgin boys born at 10 O’clock

Comédie fantastique loufoque, Ghostly Vixen (1990) est le fait de Wellson Chin Sing-Wai.

Thaïlande. Un démon (Amy Yip Ji-Mei) doit sucer le sperme de cent puceaux nés à dix heure pour devenir immortelle. C’est sans compter sur le sorcier Miu (Shing Fui-On) qui, armé de son épée tente de l’anéantir. Tandis qu’il arrive à la blesser, Miu est arrêté par la police. Le démon se retrouve embarquer à HK, prête à sucer le sperme des deux derniers puceaux qui lui manquent à son tableau de chasse. Elle croise le chemin de Sau Yan (Nat Chan Pak-Cheung), vierge de son état qui ne parvient à conclure avec aucune fille, alors même qu’il est destiné à Lumy (Sandra Ng Kwun-Yu), une villageoise au physique repoussant…

Co-produit et co-scénarisé par Wong Jing, Ghostly Vixen est un spectacle barré et bon enfant au cœur duquel on traite du pénis, de la fellation et du sperme. Ceci dans la joie et la bonne humeur et avec des répliques à l’image de celle-ci : « I want to get in your anus ». Nous sommes en terrain connu. Celui de la comédie déjantée hongkongaise qui n’hésite donc pas à toucher au graveleux, et pas qu’un peu, sachant que tout tourne autour de la chose, sans non plus aller jusqu’à afficher de la nudité. Cette production reste tout de même soft sans le -core. Le résultat de ce divertissement décérébré, c’est qu’il amuse autant qu’il peut ennuyer. Beaucoup de superflu, parfois inspiré, on vogue constamment entre deux eaux. On s’amuse de mister Shing Fui-On en mode moustachu hard gay SM et de son épée tueuse de démon. De ce fait, la séquence du début, celle dans la boîte de nuit thaïlandaise donne à voir. C’est à l’image d’un personnage comme celui d’Amy Yip. Déjà, une démone qui cherche l’immortalité et ayant pour objectif de sucer le sperme de cent vierges, c’est quelque chose. Mais en plus campé par cette actrice, c’est la bonne idée (facile ?) du casting. Pour le reste, on sera un peu plus retenu sur les pitreries qui se succèdent, même si, comme souvent Sandra Ng tient le haut du pavé. Le bémol serait plus dans les scènes allouées au duo Nat Chan et Charlie Cho Cha-Lee qui y interprète son collègue de bureau. On se distraira tout de même avec quelques mésaventures qui arrivent à Nat Chan. Certes, ça ne vole pas bien haut, même plutôt en bas de la ceinture mais cela reste sympa à suivre. On ne rigole pas à gorge déployée mais il y a moyen, par moment d’afficher la banane. Il est tout de même dommage qu’une bonne partie du développement se fasse sans Shing Fui-On et Amy Yip. Le film aurait, peut-être mérité de recentrer son récit. Il lui aurait été bénéfique.

Ghostly Vixen, une comédie avec fantômes et sorciers moyenne. C’est un film à voir. Maintenant ceux qui n’apprécieraient que trop peu la stupidité à l’état brut risquent de s’y ennuyer ferme.

ghostly vixen_peloche

Fiche du film.

Merci à andreayates (VCD)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s