Comédie, Policier

Misfire (1984)

La Belle et le flic lourdaud

Produit par la Shaw Brothers, écrit par Sze-To On et mise en scène par Kuei Chih-Hung, Misfire (1984) est un thriller policier aux ressorts comiques.

Luo Siding (Shirley Lui Sau-Ling), une jeune femme qui est persuadée d’avoir vu un cadavre à l’arrière d’une voiture révèle l’information à l’inspecteur ET (Alex Man Chi-Leung). Ce dernier tombe sous le charme de la demoiselle et fait tout pour la rendre amoureuse tandis qu’elle vit des péripéties avec des assassins et un usurpateur…

Cinéaste sans réel emprunte, Kuei Chih-Hung signait avec Misfire son dernier long-métrage avant d’émigrer pour les États-Unis, suite notamment à la fermeture des studios de la SB. Du coup, il livre ici un film de studio calibré, tant dans le fond (sans fond) que la forme (poussiéreuse). Malheureusement, le film peine à convaincre et il arrive plus d’une fois de s’y ennuyer. La faute sans doute à ces histoires éclatées. En effet, le fil conducteur serait la relation entre cette jeune femme et cet inspecteur de police auquel on adjoint trois histoires qui seront bouclées à la suite des unes des autres. L’aspect thriller n’a rien de bien palpitant avec des récits expédiés et tentant de jouer à fond la carte comique. Si le personnage (et l’actrice) de Luo Siding est sympathique, l’humour y est poussif. Pas de vraies situations humoristiques qui interpellent, même un Alex Man grimé en femme ou en Boy George n’y feront rien. D’ailleurs, ce dernier joue un personnage lourd à digérer (ersatz loupé de Jerry Lewis à l’écran), et ses tentatives pour séduire la jeune femme sont loin d’être inspirées, à l’écriture comme une fois interprété. On passera sur la misogynie ambiante qui, là aussi peine à arracher un sourire. Cela en devient même désolant.

Misfire vaut surtout pour une Shirley Lui dynamique et ravageuse. Le reste, lui…

misfire_peloche

Fiche du film.

Merci à Winterheat

Par défaut

4 réflexions sur “Misfire (1984)

  1. Junta dit :

    Bon grâce à toi je viens de le timer pour la soirée bis, c’est clairement un show Alex Man ! En plus des deux scènes que tu cites il y a aussi la reprise minable de la chorégraphie de Thriller mais sans la musique, le début de l’interrogatoire en début de film, le premier rdv drague d’Alex Man et enfin ce petit final à la tronçonneuse, ce qui est déjà pas mal🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s