Comédie, Fantastique

Host for a Ghost (1984)

Ghost in Human… Comedy

Comédie fantastique de Ting Shan-Hsi, Host for a Ghost (1984), connu également sous le titre VCD Most for a Ghost nous plonge dans une sombre histoire d’un double meurtre.

Thaïlande. Alors qu’elle visite un temple, Mimi (Yu Ke-Hsin) est assassinée ainsi qu’un scénariste de cinéma, Mr King (Tin Ching), témoin de la scène. Hong Kong. Nak (Nat Chan Pak-Cheung), accessoirement scénariste est un journaliste aux problèmes d’argent récurrents qui doit faire avec un patron (Johnny Ngan Kwok Leung) qui l’a dans le viseur, et la propriétaire (Wong Wan-Si) de la chambre qu’il loue qui lui réclame les loyers impayés. Au milieu de ces difficultés, il fait la connaissance de Mimi lors d’un shooting photo tout en étant contacté par Mr King pour l’écriture d’un scénario. La seule chose qu’il ne sait pas c’est qu’ils sont des fantômes…

Host for a Ghost est de ces ghost comedy à la sauce 80’s très classique dans le fond comme dans la forme. Le film déroule son intrigue sans anicroche. On parvient à être relativement captivé, aussi bien par le trublion Nat Chan que sa compagne à l’écran, Yu Ke-Hsin. Cette dernière tient d’ailleurs deux rôles. Celui de Mimi, la femme assassinée devenue fantôme et Fong, la fille de la propriétaire qui loue une chambre à Nak. Elle y interprète donc à la fois (dans deux rôles bien distincts) une femme à l’aura énigmatique et à la beauté enivrante ainsi que cette femme-enfant espiègle qui se rêve star. Le récit tablant notamment avec ce ressort comique attrait à ce rapport, cette double personnalité aux antipodes l’une de l’autre. Par la suite, plus l’histoire de Host for a Ghost avance et plus on découvre cet assassinat (par le biais d’un film de cinéma) prenant place dans les vestiges d’un temple en Thaïlande. Pour l’occasion, on reconnaitra dans un petit rôle Melvin Wong Gam-San. Pour le reste, si la plupart du temps les mécanismes de la comédie fonctionnent, on regrettera tout de même quelques longueurs. Quelques coupes auraient rendu le film de Ting Shan-Hsi plus fluide sans altérer l’impact de certaines séquences.

S’il manque par moment de subtilité et que tout semble trop facile dans l’exécution, Host for a Ghost n’en reste pas moins une comédie fantastique qui se laisse regarder. Rien de bien original ou de transcendant donc mais un travail somme toute honnête.

host for a ghost_peloche

Fiche du film.

Merci à unknown (VCD)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s