Drame, Epouvante/Horreur, Ero'/Porn', Policier

Obsession (1993)

Man killer

Thriller érotique mettant en scène une femme ayant une dent contre les hommes, Obsession (1993) est le fait de Biu Ga-Chun, réalisant ici son premier et dernier long-métrage.

Une nuit, une femme (Yip San) qui soupçonne son mari d’infidélité l’assassine. Cette dernière quitte son foyer et trouve à se loger dans une maison en colocation avec Ching Ho (Amy Wong Oi-Mei). Elle se présente comme Carrie Ngo. Un soir, dans un bar, elle fait la connaissance du propriétaire, Li Hin Wah (Lester Chan Chit-Man). Une relation amoureuse s’engage alors. De son côté, Ching Ho doit faire avec un petit ami volage et violent. A plusieurs reprises, elle fait appel à son oncle policier, appelé Brother Qun (Michael Chan Wai-Man) tout en refusant de porter plainte. Quant à son oncle, il enquête sur la disparition d’un homme qui n’a plus donné signe de vie depuis des jours. Les circonstances l’amènent à cibler Carrie Ngo qui découvre que Li Hin Wah et Ching Ho ont partagé une relation par le passé…

Obsession est un Category 3 empruntant au slasher sa déviance gore et ensanglantée. L’aspect érotique et dramatique se combine sans avoir le sentiment d’y voir quelque chose de poussif. En cela, ce film de Biu Ga-Chun se distingue d’un paquet de productions à cataloguer dans le softcore. L’intrigue qui joue la partition ensanglantée offre une dimension bienvenue. L’auteur insuffle à son récit une tension où aucun personnage ne semble exempt de la folie meurtrière du personnage campé par Yip San. A partir de là, tous peuvent périr sous la lame tranchante d’un personnage principal féminin trainant avec elle un traumatisme passé à peine dépeint. Il n’en faut pas plus pour faire d’elle une « justicière » de la gent féminine bien décidée à régler ses comptes avec l’espèce masculine, propice à la frivolité. Cette attitude ou le simple soupçon de s’y adonner s’en trouve de suite condamné. Carrie Ngo, personnage dérangé offrira alors un climax final inspiré par les films d’épouvantes et d’horreurs états-uniens. Elle semble être un personnage indestructible qui va au bout de ses pulsions sanglantes. On passera sur la facilité scénaristique quelque peu exagérée qui voit un personnage intervenir dans la dernière partie et agir de façon grossière lorsque le danger n’attend que de frapper. Si ce n’est ce petit accroc, l’ensemble se tient.

Globalement, Obsession est un thriller érotique qui parvient à susciter un certain intérêt. On n’en oublie pas pour autant que cette production est une Category 3 qui se respecte, avec au programme une esquisse de personnage déviant réalisée de façon expéditive, sans s’embêter avec les détails. On y trouve des scènes dénudées (la sympathique Amy Wong en principale contributrice), des meurtres, du sang,… En bref, tous les éléments pour être marqué du label interdit.

obsession_peloche

Fiche du film.

Merci à Toto14 (VCD)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s