Action, Comédie, Fantastique, Policier

Spiritually a Cop (1991)

Un justicier

Ce que l’on sait moins de Shum Wai c’est qu’il n’est pas qu’un acteur qui a largement officié en tant que bad guy de service pour une flopée d’actioner. Il a également porté la casquette de metteur en scène. Trois films à son actif aux débuts des années 90, dont Spiritually a Cop (1991) fait partie.

Un « justicier » (Lui Fong) qui a été recalé lors de concours d’entrée dans les forces de l’ordre hongkongaise combat le crime. Diligenté par ses supérieurs, un officier de police (Stanley Fung Sui-Fan) tente de le retrouver. Lors d’un braquage de diamants réalisé par des travestis, le « justicier » est abattu mais il revient en tant que fantôme pour se venger de ses assassins…

Scénariste-réalisateur de Spiritually a Cop, Shum Wai débute son récit comme un vigilante faisant planer une atmosphère sombre, non sans un brin d’humour. Son anti-héros casqué sévit en menaçant de son revolver et tabassant avec sa matraque. Après sa mort et sa résurrection, l’intrigue policière se transforme en une comédie fantastique avec fantôme. Sa conclusion prendra la forme d’un film d’action où gunfight et combats pieds/poings seront de la partie. Au-delà de son discours douteux en filigrane sur les travestis, l’homosexualité et le sida, Spiritually a Cop offre quelques idées et séquences qui donnent à voir. D’une part, l’idée des braqueurs transsexuels est originale. Reste qu’elle n’est pas assez traitée en profondeur comme ses personnages. De l’autre, si certaines scènes d’actions sont bien menées, on regrettera tout de même que certaines d’entre elles aient une image trop obscure. En effet, la qualité de la photographie/VCD ne rend pas les actes martiaux clairs. Et le face à face de Yukari Oshima et Elaine Lui Siu-Ling (faisant son apparition en fin de pellicule) en pâtit. A ce propos les deux actrices livrent tout de même une prestation digne d’intérêt. Quant au milieu du film, plus ancré dans l’humour il souffre d’incohérences visant le personnage misogyne de Lui Fong et sur ses capacités (ou non) de fantôme, agissant le plus souvent sans véritable règle cinématographique. Et vous me demanderez pourquoi « misogyne » ? Eh bien, il faut le voir se démener pour faire en sorte que l’enquête sur son meurtre ne soit pas attribuée à une policière. Il considère que les femmes ne sont pas aptes ! Tout un paradoxe lorsqu’on sait qu’il n’est pas policier à cause de sa « différence ».

Spiritually a Cop est une comédie policière inégale brassant plusieurs genres et tons. Elle parvient à divertir sans éviter malheureusement des moments moins réussis. On retiendra tout particulièrement son exposition et son dénouement, ainsi que la participation de certaines têtes connues comme Phillip Ko Fei, Johnny Wang Lung-Wei ou encore Michael Chan Wai-Man et Eddy Ko Hung.

spiritually a cop_peloche

Fiche du film.

Merci à hkjaywalker (VCD)

Intertitres…

spiritually a cop_intertitres_peloche

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s