Action, Comédie, Policier

This Man Is Dangerous (1985)

The crazy guy(s) from Shandong

Avec This Man Is Dangerous (1985), l’acteur Johnny Wang Lung-Wei signait ici sa première mise en scène ainsi que son premier scénario tout en s’occupant des chorégraphies d’action avec Chui Fat et Baan Yun-Sang. Il enfantait alors un film policier d’action.

Un gang de braqueurs venu de Chine continental sévit en s’attaquant à des fourgons blindés. Ces derniers ont à leur tête Ku Lung (Johnny Wang). Il est associé à un caïd hongkongais, Chin Lao Pa (Richard Cheung Kuen). De leur côté, Zhi-Hao (Chin Siu-Ho) et Wei (Cheung Chin-Pang) sont deux amis et collègues policiers de la PTU. Ils sont transférés dans une unité traquant les criminels en flagrant délit. Ils sont sous les ordres du Sergent Philip Chen (Phillip Ko Fei). Un soir, alors que l’équipe de policiers est de sortie, ils se font voler leurs armes de service par le gang de braqueurs qui commet alors un massacre…

Produit par la Shaw Brothers, This Man Is Dangerous faisait partie de cette dernière poignée de films produit par les studios mythiques. Il faudra attendre onze ans avant de voir un nouveau projet estampillé SB. Mais avant que les studios ne ferment ses portes à la production cinématographique, Johnny Wang tirait son épingle du jeu en réalisant coup sur coup deux films. Dans This Man Is Dangerous, l’auteur se donne le rôle d’un braqueur sans pitié et sans aucun scrupule dont la route va croiser celle d’une brigade de la police jusqu’à offrir un final brutal et désespéré. Mais avant d’atteindre ce climax remplit de fureur, on assiste à un film bâtard officiant aussi bien dans la comédie policière que la violence des films de gangsters, ici personnifiée par des braqueurs mainlanders. Le ton du film oscille donc entre le léger, du cabotinage fortement souligné par sa BO et le tragique ensanglanté. La partie comique, si elle est souvent lourdingue fonctionne plutôt bien. Elle permet notamment de s’attacher aux personnages de Chin Siu-Ho et Cheung Chin-Pang (frère d’Alexander Fu Sheng) et à les rendre sympathiques. Un sentiment persiste tout de même durant ces scènes, dont la mise en scène est parfois peu inspirée : on attend juste avec délectation l’opposition ultime qu’on sent poindre avec les malfrats. Après un braquage extrême, un vol d’armes, un massacre de « masse » et un assassinat faisant son petit effet, c’est la dernière partie du film qui se montre la plus généreuse. On assiste à l’essentiel de l’action à base de fusillades et de combats pieds/poings. La comédie s’éclipse pour livrer un morceau dramatique aux relents « Heroic Bloodshedien » (vous excuserez mon barbarisme).

This Man Is Dangerous est un film policier d’action qui fonctionne, tout en affichant des défauts perceptibles. On regrettera sa forme plan-plan qui manque de candeur dans le feu de l’action, si ce n’est une fulgurance ou deux. On préfèrera s’arrêter sur ces braqueurs de Chine continentale, surtout un qui atteint des sommets de perversité pour une violence froide jusqu’au-boutiste qui marque un moment.

Une spéciale pour le personnage d’Elvis Tsui Kam-Kong en dealer homosexuel.

this man is dangerous_peloche

Fiche du film.

Merci à ARR

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s