Action, Triade

Revanchist (1994)

Bloody ring

Classique du film de gangsters qui part en vrille sans aucune retenue, Revanchist (1994) était le fait de Chong Yan-Gin. Il livrait là un morceau cinématographique digne de renom…

Shanghai. Fong (Lau Sek-Ming) et Fay (Chang Jian-Li) sont deux amis qui ont le souhait de réussir. Ils partagent également une amitié avec Flora (Ng San-San), jeune femme qu’ils considèrent comme une sœur. Après un incident, Fong se sacrifie et se fait incarcéré à la place de Fay. Ce dernier est alors diligenté par plusieurs clans pour espionner Shu (Wang Hsieh), un caïd qui collaborerait avec l’armée japonaise d’occupation ainsi que son bras droit, Dick (Zhang Feng-Yi)…

Avec Revanchist, l’établit chef-opérateur Chong Yan-Gin enfantait quelques-unes des scènes les plus cultes du film d’action martiale, laissant le plus souvent son spectateur perplexe (ah, cette fameuse scène de cassage d’œuf, au sens propre comme figuré). Au milieu d’une reconstitution historique réussie, Chong Yan-Gin dynamite un récit on ne peut plus usité : sombre histoire mêlant des guerres de clans mafieux et de liens avec l’envahisseur japonais. L’auteur nous convie alors à une exubérance filmique déchainée où les litres de sang se répandent et jaillissent dans la surenchère. Toile de fond historique pour affrontements déjantés, Revanchist sacre un melting-pot fou-furieux avec des personnages caricaturaux à vomir (comme les interprétations) qui défient les lois de l’attraction. C’est à l’image de ces corps projetés qui coupent le souffle. On assiste alors à du wire fu qui passe par le softporn tout en se sublimant dans l’Heroic Bloodshed. Chorégraphiés par trois des acteurs, avec en tête Alexander Lo Rei, les scènes d’actions de Revanchist sont montées au couteau, rendant l’ensemble épileptique. Le film dégaine des gunfights où les armes ne se rechargent jamais, et où les impacts propulsent leurs victimes à plusieurs mètres. Dans son final apocalyptique, il se paie même le luxe d’un combat au sabre qui rappellera quelques chanbara d’exploitations seventies mixé à des envolées wu xia pian-iste. En somme, un régal. Alors certes ! Certes, Revanchist n’échappe pas à quelques moments un peu creux. Si l’intrigue des rivalités mafieuses est ce qui marque le plus avec ses histoires de loyautés, d’amitiés et de trahisons, on n’oubliera pas ce drame familial teinté de romance qui se joue aussi. Là pour le coup, le film tombe dans une espèce de faux-rythme où les manigances sont orchestrées. Le milieu du film (seconde partie) est quelque peu plombé puisqu’aucune scène véritablement « choc » ou distrayante ne vient convulser ces passages le plus souvent mornes. Dommage. Parce qu’au-delà de ce bémol, on s’amuse des séquences inconcevables qui parsèment ce long-métrage exalté, labellisé du sceau de la Category 3, notamment pour l’exposition des codes et signes du monde des Triades.

Revanchist est de ces productions d’un autre monde qui se prennent au sérieux du début à la fin. Une bisserie nanarde qui fait un bien fou. L’amateur en sera enjoué. Le profane en aura les yeux écarquillés.

Une spéciale pour Zhang Feng-Yi dans son rôle de bad guy. Rarement une dégueulasserie à l’état brute comme celle-ci aura été personnifiée aussi merveilleusement.

revanchist_peloche

Fiche du film.

Merci à kuenfist (DVD)

Par défaut

2 réflexions sur “Revanchist (1994)

  1. Martin dit :

    c’est taiwanais ça monsieur!
    on peut aussi citer « 21 Red list » par la meme team, sans doute tourné en meme temps vu les doublons des décors.

    • Ah ouais ! Et où as-tu vu que je le qualifiais de hongkongais ?! Nan mais… OK, j’ai oublié de le ranger dans la collec’ Taïwan, j’avoue. Et ce rangement se réalisera après cet échange. Merci !

      Je préviendrai également la clientèle de reposer à leur place les films et d’éviter de me foutre le boxon dans mes linéaires/facing.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s