Action, Comédie

Give Me Back (1983)

APCH vs Women Libs

Premier long-métrage de Wan Siu-Kuen, Give Me Back (1983) est une comédie dramatique mettant en scène une société où les femmes ont une mainmise sur les hommes.

Dans un futur proche, Q (Kent Cheng Jak-Si) est maltraité par sa femme (Chow Lai-Guen). Ne supportant plus cette situation, il décide de se faire aider de l’Association for the Protection of Cruelty to Husbands (APCH). A la tête de cette association, Mr Chairman (Nick Lam Wai-Kei) met tout en œuvre pour qu’il échappe à sa condition. Mais quoiqu’il puisse faire, Q est constamment oppressé par sa moitié qui ne le laisse s’émanciper.

Give Me Back, c’est la petite comédie sympatoche qui ne paie pas de mine. Avec les moyens limités qui sont les siens, ce film de Wan Siu-Kuen parvient à créer un univers singulier. Le contexte établit amuse, plus encore avec les interprétations qui renforcent chaque séquence dans le délire humoristique exposé. Kent Cheng, de par sa corpulence et son faciès campe à merveille ce symbole masculin écrasé par l’hégémonie féminine, représentée ici par le Mouvement de Libération des Femmes. Le cinéaste renverse la société patriarcale comme on la connait et nous renvoi un reflet faussé/féminisé. Dès lors, on l’aura compris, les femmes sont dominantes, et nous ne sommes jamais bien loin d’une œuvre sexiste qui joue plus d’une fois la carte de l’humour noir. Le parti-pris de l’œuvre, s’il reste tout en surface et ne s’applique pas à épaissir son propos interroge sur l’émancipation des femmes. Avec Give Me Back, nous avons là une vision bien sombre de ce que pourrait être le quotidien masculin, si des fois le pouvoir du sexe dominant actuel permutait. Autant vous dire que la chose fait froid dans le dos, et l’on rêve de voir Q reprendre le flambeau de la domination masculine, le tout cadencé par le thème musical de Mon nom est Personne (1973) avec Terence Hill. Finalement et sans rien dévoiler du dénouement, un statut quo est trouvé, et qu’importe le sexe dominant si l’Amour est là.

Give Me Back est une œuvre divertissante qui parvient à surprendre et donc à nous entrainer. On n’échappera pas à quelques moments poussifs et mal rythmés. C’est peu de chose devant cette comédie qui propose une satire attrayante de notre société. Une œuvre appréciable à sa juste valeur.

give me back_peloche

Fiche du film.

Merci à beleg

Carton du début…

give me back_carton début_peloche

Par défaut

4 réflexions sur “Give Me Back (1983)

  1. Martin dit :

    La premiere partie est mine de rien assez violente, dommage que ça ne nourrisse pas un pitch potentiellement très interressant. Reste toute de meme une comedie bien sympathique!

    • Et concernant cette violence, je m’attendais à ce qu’elle dure tout du long, mélangée à cette humour dépeint et bien entendu creusant son sujet. C’est dommage que l’auteur prenne son virage en cours de route. Y aurait eu moyen que cette peloche marque plus profondément les esprits. Encore un qui est partie avec une bonne idée de départ et qui n’a pas su la développer correctement.

      Mais à part ça ce parti-pris, une comédie franchement sympathique, c’est clair.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s