Action, Comédie, Science-Fiction

Future Cops (1993)

WJ factory

Future Cops (1993) est une comédie déjantée de Wong Jing qui porte aussi la casquette de scénariste. L’auteur enfante une histoire d’action fantastique débilo-folle.

En 2043, un chef de la pègre, le Général (Ken Lo Wai-Kwong) doit être jugé pour ses crimes. Il envoie alors ses hommes de mains dans le passé pour éliminer le juge, Yu Ti Hung qui va le condamner. Pour contre-carrer ses plans, les futures cops : Tit Min (Andy Lau Tak-Wah), Broom Man (Jacky Cheung Hok-Yau) et Sing (Simon Yam Tat-Wah) sont également envoyés dans le passé pour le protéger. Ils font alors la connaissance d’un étudiant attardé, Chan Tai Hung (Dicky Cheung Wai-Kin) qui est le souffre-douleur de son établissement scolaire et qui va les aider à retrouver le fameux juge…

Future Cops ? Wong Jing par Wong Jing. En somme, du Wong Jing ! Et qui plus est, dans toute sa splendeur délirante. Notez : de jolies filles, de l’humour potache bien lourd, des acteurs de renoms, un grand n’importe quoi, de l’action, encore du grand n’importe quoi. Bref, un peu de tout et de rien, ici mixé pour le grand bonheur des spectateurs les plus dociles qui soient. Précisons tout de même que c’est une parodie du jeu vidéo Street Fighter qui aurait fusionné avec des personnages de Dragon Ball. Il y a une certaine originalité bâtarde devant ce divertissement non-sensique qui part dans tous les sens. C’est sympa, ça s’oublie et après ça, on passe à un autre Wong Jing. En somme, du pur produit de consommation…

Élevé à la publicité et aux émissions de télévision. (Fabe, Classique, Détournement de Son)

future cops_peloche

Fiche du film.

Par défaut

Une réflexion sur “Future Cops (1993)

  1. En ce qui me concerne, je l’ai loin de l’avoir oubliée. Elle reste avec Eagle Shooting Heroes et fLying Daggers une de mes comédies HK les plus funs que j’ai vu (avec certains Stephen Chow), c’est d’une « crétinitude » sans nom, j’en ai pleuré de rire par moments (Jacky Cheung servant de balai par exemple), c’est d’ailleurs ce film qui m’a réconcilié avec Wong Jing à l’époque ^_^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s