Action, Comédie, Fantastique, Policier

Who Cares (1991)

La perle

Who Cares (1991) de Max Lee Chiu-Jin qui livrait alors son dernier long-métrage est un joyeux fourre-tout qui mélange les genres. D’un film d’épouvante fantastique, il passe par le film policier ainsi que la comédie, le tout mélangé au film d’action. Tout un programme !

Une bande de profanateurs de tombe vole une perle maintenue dans la bouche d’un Gyonshi. Ce dernier est libéré et prend la fuite. Parallèlement, une équipe de la police menée par Sibelle Hu Hui-Zhong et Kara Hui Ying-Hung tente d’alpaguer des trafiquants d’arts. Un trafic qui est notamment mené par le gweilo Dan Mintz. Un trafic dont profite le marchand d’art Charlie Cho Cha-Lee et dont un malfrat collectionneur richissime, Dick Wei est leur principal acheteur. Dick Wei vient à récupérer la perle et doit faire face au Gyonshi qui attaque toute personne qui a touché ce fameux trésor…

Également producteur de Who Cares, Max Lee offre une série B bon enfant. On y retrouve un Gyonshi, vampire-fantôme propre à l’imaginaire hongkongais qui sème la zizanie chez les policiers et trafiquants d’arts. Ceci est traduit par des scènes d’actions pieds/poings où les habitués du genre donnent de leur personne. Dick Wei est notamment en grande forme et lève plus d’une fois les kicks pour tenir en respect ses assaillants. On regrettera surtout la non-exploitation de Sophia Crawford qui fait de la figuration pure et simple. Assez incompréhensible. Passons. Côté humour, c’est de la comédie de situation qui parvient à arracher quelques sourires, un humour de cartoon en somme. On s’amusera de nos fliquettes qui tentent de se défendre du  Gyonshi avec des bombes aérosols, à serpentins ou mousse à raser. Un grand n’importe quoi sympathique, où les cris hystériques apeurés d’une Kara Hui ne cachent pas le fait qu’elle en rigole. On imagine que le tournage a dû être amusant. Un spectacle jamais sérieux donc jusque dans la fuite de ces demoiselles que ce soit en vélo ou en skate-board avec le coup de la banane « Mario (Bros) Kartien ». Les acteurs cabotinent donc en endossant des caricatures qui va jusqu’à ce flic lourdaud gaffeur. Tout s’enchaine dans une cacophonie bordélique qui manque parfois de rythme et qui n’évite pas des moments un peu mous. Et même absurdes ! Voir ainsi l’une des scènes  WTF ?! de Who Cares qui restera : une attaque de bloc de glace. Autant dire qu’il ne savait plus quoi inventer à l’époque. Mise en scène à la hâte pour une intrigue linéaire et sans surprise, on parviendra tout de même à s’y amuser, notamment avec ce Gyonshi espiègle qui, caché fait tourner en bourrique ses cibles par le biais de tape sur la tête ou bien lorsqu’il imite la boxe de l’homme ivre sur le thème musical de Wong Fei-Hung.

Who Cares est un petit film moyen sans prétention. Une petite production qui propose un spectacle qui divertit sur l’instant. Et que dire de ce flic, sortie de nulle part qui distribue de l’encens en toute fin de métrage ? Qui s’en soucie ? Pas moi en tout cas.

who cares_peloche

Fiche du film.

 Merci à thedarkone911 (VCD)

Par défaut

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s